La geekette, le fantasme du XXIème siècle

Ceux qui suivent ce blog savent que la semaine dernière je me posais des questions sur le fantasme de la geekette. Grâce à ElRom16 (merci encore à toi) qui m’a éclairée sur ce sujet, j’ai effectué quelques recherches dans mon entourage -subtilement, bien entendu, étant donné que je blogue en secret. (En gros ça a donné : « ça vous fait fantasmer de vous envoyer une geekette ? Plus que si votre copine se ramenait en soubrette ? C’est pour…heu… pour savoir, comme ça. ») Il s’avère donc que la geekette est devenu un fantasme pour pas mal de mecs –geeks, pour la plupart. Et contrairement aux infirmières et hôtesses de l’air qui font fantasmer par leur tenue, ce n’est pas celle-ci qui fait fantasmer les geeks sur les geekettes, mais leur manière d’être.

barbie geeketteEn fait, l’homme ne serait pas qu’intéressé par nos formes, mais aussi par ce qu’on a dans la tête ? (Je provoque).

Ça me touche d’être considéré comme un fantasme. Oui, mes chevilles ont pris du volume ce weekend. Ma tête aussi. Mais à bien y réfléchir, c’est normal, c’est juste une évolution. La technologie a pris toute notre vie beaucoup de place dans nos vies ; les mecs ayant un attrait plus fort globalement vers le high-tech que les filles (si ce n’est pas malheureux ça), ils recherchent quelqu’un avec qui partager leur passion, avoir des longues discussions autour des nouveaux processeurs, monter des PC… pas une fille qui va les faire chier à peine ils lanceront Dawn of War et qui trouvera beaux les graphismes des jeux de Wii. Faut pas déconner. C’est normal de vouloir trouver quelqu’un avec qui on partage des moments technologeek.

En fouinant pas beaucoup, j’ai trouvé des threads de geeks qui cherchent à faire des rencontres sur les forums de jeux vidéo.

A bien y réfléchir, j’étais déjà une geekette en herbe quand j’ai rencontré M. Geekette. J’avais pas mal de problèmes avec mon PC, mais pas les connaissances suffisantes pour le réparer toute seule, et ce n’était pas faute d’écumer les forums. (Et puis en plus j’avais une Livebox ; souvenez-vous, une des premières de Sagem qui étaient buguées officiellement mais qu’Orange ne voulait pas me changer). Heureusement, il m’a appris, et maintenant je sais. J’aurais dû interroger mon muse.

Par contre, j’imagine que la geekette a bien une représentation dans l’imaginaire collectif. Et je serais bien curieuse de connaître l’avatar de la geekette-type. (Pas cette Barbie que j’ai mis comme visuel hein, c’est méga stéréotypé et réducteur)

En fait, en gros, pour résumer bien globalement tout ça, les geekettes domineront le monde parce qu’en plus elles ont le choix du geek, comme on est moins nombreuses ^^.

Spread the world !Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook

39 commentaires pour “La geekette, le fantasme du XXIème siècle

  1. Désolé de te décevoir, mais la geekette n’a pas de stéréotype imagé. Enfin pas que je sache…

    Mais, oui, les geekettes font fantasmer. Pour l’avoir déjà testé, enchaîner les frags sur Call of Duty puis sur GTA, avec l’Élue (et à sa demande), en sortant du Louvre et après une discussion (passionnante) sur pourquoi les grosses moches sont souvent méchantes (surtout avec les petites mignonnes) … ça n’a pas de prix.

    1. Je zappe les débats sur l’avenir des fractales, sur la responsablilité des scientifiques, la meilleure façon d’optimiser son code etc. Non vraiment, les geekettes, c’est le pied.

    2. Tant mieux si elle n’a pas d’image stéréotypée, je déteste les stéréotypes. Je fais tout pour ne pas en être/avoir (en étant consciente que je suis peut-être le stéréotype de la fille qui ne veut pas être stéréotypée).

  2. Mmmmmm… Moi enfin c’est juste parce qu’elle est tactile, donc répond à des stimuli de manière positive et qu’elle comprend en quoi consiste l’introduction puis l’éjection (attention j’en vois plus d’un(e) qui ont lu autre chose !!) d’un support amovible dans la fente d’une machine dont le capot laisse rêveur…

    Fallait que je la fasse celle là :p

    Désolé 😀

  3. Je pense que tu as entièrement raison sur le besoin de partage 🙂 C’est un peu l’équivalent des femmes passionées de mécanique de la génération précédente.

    1. Oui voilà! Peu de femmes s’intéressaient à la mécanique et savent (même aujourd’hui) citer 3 marques de General Motors (il se trouve que je peux, mais je l’ai su quand GM avait eu des problèmes en 2008, pas parce que ça m’intéresse particulièrement)

  4. Bon, je crois que je suis un peu geek.OK.
    Ma femme ne l’est absolument pas. Du tout.
    La dernière fois, elle m’a demandé ce que c’est d’être « guique ». Aïe.
    Alors oui, c’est délicat de fragger sans qu’elle me dise que je suis un gros débile. Et c’est impossible de parler de l’atout des derniers processeurs, de l’avantage de Linux face à Windows (ou l’inverse).
    MAIS ! J’ai l’impression de m’ouvrir et me cultiver beaucoup plus grâce à nos discussions.
    Un peu comme si en politique, on ne discutait toujours qu’avec des gens de notre bord : c’est cool, rassurant, on est tous d’accord !
    Non, ce qui nous enrichit, c’est un point de vue différent.
    Et c’est aussi en ça que c’est bien de ne pas être avec une geekette…
    (Je dis pas que c’est dur pour Mr Geekette, hein !)

    1. Bien sûr, mais (pour parler de mon cas hein) il n’y a pas que les geekeries non plus. J’ai d’autres sujets de discussion avec M. Geekette que le taux de rebond et le nombre de VU de MG (surtout qu’il ne sait pas que je blogue sur MG ahah). (On cause CPL et SSD aussi ahahah)
      Mais comme qui dirait:
      « Si tu diffères de moi, mon frère, loin de me léser, tu m’enrichis. » – Antoine de Saint-Exupéry

        1. Oublie l’épousaille… Quite à faire de la polygamie, autant la faire dans la joie et l’allégresse et sans contrainte 😉
          Enfin bon, moi ce que j’en dis… Je suis contre la polygamie, c’est trop compliqué et trop fatiguant à gérer 😀

  5. J’ai posé la question à des amis de profils très différents et aucun n’a trouvé que les geekettes étaient attirantes. Vu qu’il n’y avait pas de geek dans cet échantillon, je me demande si ce n’est pas un fantasme exclusivement geek ?

    1. Hmm c’est une possibilité. On en revient aux centres d’intérêts qui lient les couples, si tu t’en fous de tout ça, tu vas pas forcément te trouver une fille qui bosse dans le développement et gère 3 blogs. Vais creuser auprès d’amis non geeks.

      1. L’homme ne ses base pas uniquement sur le physique. Il faut en effet d’autres centre d’intérêts pour que la relation dure sinon cela devient vraiment platonique et sans intérêt. C’est l’intérieur qui compte dans la durée, le charme, l’humour, la psyché…

        Ca fera 75€ pour la consultation… Non remboursable par la sécu…

  6. @ Misanthrope7: perso quand j’ai envie de coucher avec une fille j’en ai vraiment rien à faire de sa personnalité et je sais que beaucoup de femmes hétéro sont pareilles donc ça ne me choque pas que les mecs ne soient pas différents (si tu as compris cette phrase du premier coup, tu gagnes mon admiration la plus totale). De ce que je vois, je peux dire que mâles et femelles se comportent de la même façon: uniquement sur le physique pour un coup d’un soir (ou d’un après-midi, ne soyons pas difficiles) et un mélange de l’esprit, personnalité, et du physique pour une relation un peu plus aboutie.

    Tout ça pour dire que que quand je lis « fantasme » j’ai plus tendance à penser à un acte purement sexuel, il y aurait peut-être là aussi une évolution dans l’imaginaire masculin puisqu’ils fantasment désormais sur des femmes avec lesquelles ils peuvent partager leur vie (faire le ménage n’est plus la passion enviée pour leurs futures femmes, exit les soubrettes).

    Je ne sais plus où j’en étais donc je vais terminer sur ça: est-ce qu’aujourd’hui on ne rechercherai pas plutôt un double de nous-même pour partager notre vie ? J’ai l’impression que nous sommes de plus en plus exigeants et que nous tolérons de moins en moins les centres d’intérêts différents des nôtres. (C’est juste une question hein, je ne fais pas recherche sociologique contrairement à ce que la longueur de ce post laisse penser…)

    Encore perdu mon fil, je voulais aussi dire que sortir avec des gens de mêmes centres d’intérêts c’est forcément hyper fréquent puisque le meilleur site de rencontre c’est encore son lieu de travail (ou d’études) mais le fait que ce soit des geeks qui fantasment sur des geekettes (si cette théorie se vérifie) ce serait totalement nouveau pour le coup.

    En tout cas merci pour cet article que j’ai trouvé super intéressant comme tu as pu le constater !

    1. Cela va finir par devenir un forum en fait 😉
      Chère @Fille anormale : je suis confus, nous ne nous sommes pas compris et je m’en désole 😉

      Je fais partie des personnes qui ne couchent pas sans sentiments. Le coup du soir, je ne connais pas et cela ne m’intéresse pas (je n’ai plus 12 ans à baver devant un poster de Samantha Fox quoi – eh oui, c’est mon époque… Aaaah Samantha… Humm… Ou en étais je ??? Ah oui…).
      Le physique est évidemment une des inconnues dans l’attirance, pour le 1er contact (salut, ca va…) mais s’il n’y a rien à côté, il n’y a pas d’envie, de désir.

  7. Merci, Mzelle Geekeette de mettre un lien sur le 15-18, forum de JeuxVideo.com 🙂 , d’ailleurs la fuite du bac S vient de ce forum … un énorme buzz d’ailleurs … car oui je viens de ce forum (maintenant je suis sur le 18-25, et oui faut bien aller un jour (changer de mentalité surtout) , mais ces forums sont particuliers, le langage, les idées, et saute devant n’importe quelle fille du sexe opposé (Alors la, des que une belle geekette ou fille est sur le forum tu as des milliers de mecs qui saute dessus, a mourir de rire, même j’avoue avoir fait pareil y’a quelques années 🙂 !! ))

    Si ça t’intéresse ce forum a une grosse histoire : http://wiki.jvflux.com/15-18

    Je suis sur ce site depuis 2005 alors que je connais ce site comme ma poche !!!

    Et puis c’est sur ce site que j’ai développé ce fantasme pour avoir une Geekette, et j’en ai rencontré dessus, d’ailleurs c’est comme ça que je suis me retrouvé dans des relations a distance (Plusieurs centaines de km … quand on aime on compte pas).
    Mais la distance nous as séparés tôt ou tard 🙁

    Et j’ai fait un constat sur les geekettes: Vivent quasiment toujours en grandes villes, ont de très bonnes notes dans des filières plutôt difficiles ( niveau lycée et supérieur, comprend toujours la mentalité du geek et ces envies (possessives) de joujous (non pas sexuels, roh ! mais high tech), est toujours très féminine(va contre les clichés, car oui y’en a) , souhaite faire des études dans le milieu de l’informatique (Vu que y’a 10000 métiers y’en a toujours qui leurs correspond, mais souvent dans le secteur artistique, comme utilisé PhotoShop par exemple), aime les soirées geek ( Un petit CSS a deux quoi de plus romantique … euh geek), ne sors pas souvent, car son univers a elle c’est sa chambre …

    Mais voila une geekette c’est rare, d’ou une grande partie du fantasme car la plupart n’ont pas eu la chance d’en avoir avec eux, ou n’habite justement pas dans une grande ville, et puis il a peut être aussi pas de cybercafé car c’est le genre d’endroit, tout comme les magasins de jeux vidéos, ou tu as une plus forte chance de rencontré une geekette.

    Pour ce qui est de la partie cul, l’être humain est attiré par ce qui ne connait pas, il en a envie d’une façon ou d’une autre, et vu que c’est rare c’est encore plus excitant d’avoir ce genre de fille, et puis vu qui a de plus en plus de geek logiquement y’en a de plus en plus qui en veulent.

    Et puis au de la de pensé cul (d’un homme je précise) , cela vient simplement que dans un couple, avoir des passions en commun, ça aide pour construire quelque chose et a ce comprendre.

    Pour ce qui est de l’imaginaire ou tout simplement ou du stéréotype de la geekette, je sais pas, sois comme le geek (moche, insociable …) ou alors le contraire, je pense pas avoir le recul nécessaire j’y est jamais pensé a ça je dois dire, et puis une geekette c’est trop nouveau pour être dans l’imaginaire, non ???

  8. Disons que pour moi, je dirai pas que c’est un fantasme mais plutôt cela fait beaucoup de points communs avec elle, de plus la copine geek va comprendre pourquoi on passe toute une soirée sur « call of » enfin elle pourra même participer \o/

  9. Pour ajouter une ptite goutte d’eau à tout ce qui a déjà été dit…
    Quand j’étais jeune (haha ça part mal déjà :p), les geekettes n’existaient pas vraiment, ou en tout cas elles étaient bien cachées…
    En clair, partager son extase sur Zelda 3 ou Street Fighter ne se faisait qu’avec quelqu’un du sexe masculin, et encore fallait il qu’il soit un minimum réceptif aux geekeries (tous les mecs ne sont pas geeks, loin de là).

    Du coup, tout une génération s’est construite avec l’habitude de l’absence de « version » féminine, la technologie, les jeux vidéos, c’était masculin, point barre. C’était même limite une obligation, puisque la majorité des tentatives de partage avec le sexe opposé se résumait à un mur d’incompréhension, voir de dédain face à des « gamineries » (les jeux c’est pour les bébés ou trucs-débiles-qu’on-comprend-pas (les ordinateurs, c’est nul).

    Sauf qu’aujourd’hui, c’est rentré dans les moeurs, on utilise tous un ordi au boulot, et on retrouve bien plus de filles dans les jeux vidéo.

    Mais l’image est restée, comme un vieux chewing gum qui colle à la godasse! Vous savez, quand une fille se connecte au voice chat dans Team Fortress 2, les 3/4 des mecs sont surpris et sourient encore de voir une fille jouer (le 1/4 restant connait la fille en général :p )

    Bref, à mon avis il faut attendre la génération 2010-2020 pour en finir avec ce cliché.

      1. J’ai moins de tmeps, et je suis moins attiré par twitter, l’effet nouveauté s’est envolé un peu, mais je passe quand même parfois, et je consulte ton profil twitter :).

        Bon week Mlle Geekette 🙂

  10. Je dirai que aussi, ce n’est pas tant la geekette en tant que geekette qui est objet du fantasme, mais la fille mystérieuse derrière son pc avec qui « tu geek ».
    L’hotesse de l’air, l’infirmière, forcément elles sont identifiables.
    quand tu les VOIS, c’est avec l’uniforme, c’est le lieu de travail, et même si c’est dans une soirée que t’apprends que telle miss est infirmière, tu peux encore l’imaginer comme elle est « censée » être en uniforme..
    Moi j’ai arreté les infirmière depuis que j’ai vu la tenue officielle de la mienne, c’est un vrai tue l’amour ! =p
    Alors que la geekette, tu la vois pas vraiment, tu dois la créer, au mieux t’as 2 photos qu’elle t’as vu sur un forum… Mais la vraie geekette est mystérieuse, elle ne veut pas qu’on sache qui elle est, elle se cache ! Alors tu dois imaginer tout le reste, et l’imagination c’est quand même le moteur du fantasme…

    humblement CQFD ( ou pas ! )

  11. Ah ben, article « rassurant » si je puis dire 🙂
    Dans mon cas, je suis aussi une développeuse, et dans m(es) boîte(s), on m’a déjà dit qu’être informaticienne, ça fait « pas rêver du tout », que « le must c’est infirmière », et que de toute façon, je ne suis pas « une vraie fille » .
    « T’es bien la seule fille au monde à créer des mods pour Minecraft » et autre « A la place des chromosomes XX tu as triangle croix rond carré » sont des plaisanteries et je rigole bien avec eux, mais parfois au fond, je me sens un peu lésée du titre de « fille » ^^ Comme si fille était forcément un peu péjoratif, et dire que je suis plutôt un mec, était finalement un compliment. Donc je suis parfois partagée entre la fierté et la vexation ! Est-ce que tu vois ce que je veux dire, est-ce que tu connais ça ?

    Bref, tout ça pour dire que si, selon ton étude, les geekettes sont de + en + considérées comme désirables, ça me rassure plutôt 🙂 C’est pas une histoire d’égo, mais je dirais plus… de se sentir un peu comme tout le monde, humaine !

  12. Ton article date d’il y a 2 ans et tu avais vu juste à l’époque déjà, la geekette était un fantasme car elle était – ou plutôt, nous étions (car je pense en être une ;)) – peu nombreuses. En effet, c’était rare de voir une fille s’y connaitre en informatique, installer elle-même sa Neuf Box, au même titre que faire du bricolage, en fait.

    Aujourd’hui, être geekette est devenu limite une « qualité »! J’en connais plein se dire geekette juste parce qu’elles utilisent Facebook et téléchargent beaucoup d’applications iPhone.

    Comme tu dis, les geeks sont des gens comme tout le monde et veulent juste être avec quelqu’un qui partage les mêmes passions, les mêmes discussions.
    Par exemple mon mec a dit que j’étais parfaite car j’aime manger du bacon et du saucisson! Comme quoi il suffit d’avoir quelques points communs pour attirer 😉

Répondre à c3m (@e_c3m) Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut