illusion cheveux mamie jeune fille

Le premier signe du temps qui passe

J’ai 34 ans. Je suis dynamique (oui oui), la gravité n’a pas encore fait son œuvre sur moi -mes seins tiennent tout seuls, en clair. Je suis plus fine que quand j’avais 20 ans -forcément, je me suis mise au sport.

34 ans, ce n’est pas vieux, mais je ne me reconnais plus dans l’expression « les jeunes ». A 34 ans, je dois scroller un peu quand je cherche mon année de naissance dans un formulaire. Je m’étais déjà pris quelques années en pleine face en déménageant il y a quelques mois.

On ne me donne jamais mon âge, toujours un peu moins que la trentaine. Même si cela m’importe peu, en fait.

Mais l’autre soir, il s’est passé quelque chose : je me préparais pour partir en soirée, je m’étais habillée, maquillée, je me coiffais pour me faire jolie. Et là, et là, ET LA, je l’ai vu : mon premier cheveux blanc.

illusion cheveux mamie jeune fille

Tachycardie. C’est quoi ça ? Un truc qui s’est glissé sur ma tête ? Un fil ? N’importe quoi mais pas un cheveu blanc.

Ça en était un.

Je ne sais pas s’il a poussé blanc et que je ne l’avais pas vu ou s’il a blanchi en cours de croissance. Parce qu’il était long, genre 10 cm. Puis je suis brune.

Dans la panique, je l’ai arraché, jeté à la poubelle. Il n’existait plus, il ne s’est rien passé.

J’ai tout de même scruté mes cheveux pendant bien 15 minutes pour voir s’il y en avait d’autres. Apparemment non. On dit qu’il ne faut pas arracher les cheveux blancs parce que deux vont repousser, mais ça doit être encore un mythe beauté à la con, je ne vois pas pourquoi le bulbe du cheveu se dédoublerait.

En vrai, ce n’est pas la fin du monde et je m’en tire pas mal, certaines de mes amies ont trouvé leur premier cheveu blanc il y a dix ans.

Mais je n’ai pas particulièrement envie de passer par la case coloration, j’en ai fait quelques années et mes cheveux sont enfin redevenus naturels sur toute leur longueur. Ce n’est donc pas le moment du tout d’avoir des cheveux blancs. Bon, y aura-il un bon moment pour cela ^^ ?

J’ai fait quelques recherches sur le net, et ai trouvé que ce problème de cheveux blancs -la canitie- avait trois origines : l’hérédité, le stress, et le manque de fer. Etant donnée mon alimentation sur la base sur laquelle je vis la moitié de l’année, je penche pour cette troisième hypothèse, réversible pour le coup. Moi qui tente depuis des mois de refréner mes envies de chocolat, ça va être open bar.

Je suis partie à ma soirée, je n’ai pas raconté mon histoire à mes collègues, qui préfèrent parler sur des applications de paris sportifs en ligne ou se plaindre d’à peu près tout mais qui reviennent à chaque fois, ou qu’il a pas mal plus ces derniers jour, ou encore qu’enfin on rentre bientôt tous chez nous. J’ai pris un verre avec eux, et la vie a continué.

Mais bon, brune c’est bien.

Bref, le temps passe.

Spread the world !Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook

3 commentaires pour “Le premier signe du temps qui passe

  1. Je ne vais même pas oser écrire que cela me donne une image de déjà-vu avec quelqu’une qui se reconnaitra quand elle lira ce billet 🙂

    Elle a eu exactement ce type de réaction vu son âge 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut