bebe jeu sein

Pression sociale et conditionnement

Peut-être avez-vous eu la chance de ne pas découvrir la création (j’hésitais avec jeu, mais c’est tellement pas drôle) qui a fait un petit buzz la semaine dernière : la poupée d’allaitement pour fillette. Si vous aviez eu le privilège d’y échapper, je tiens à vous faire partager cette chose. Après tout, il n’y a pas de raison et c’est pour votre culture du trash.

Voici l’objet qui me vaut ce billet:

bébé allaitement

Parce que je suis bonne princesse, je vous mets même une vidéo.

Le concept:

La fillette porte un vêtement spécial sur la poitrine, avec des autocollants en forme de fleurs symbolisant leur inexistante poitrine, et elles peuvent s’amuser à allaiter leur poupée et à la regarder téter et avaler le lait. Une fois que le bébé a terminé, la maman peut lui faire faire son rot.

Je trouve ce genre de choses totalement déplacées. Déjà, les jeux sexualisés, je suis mitigée, il y a assez de stéréotypes comme ça dans la société pour en plus formater des enfants qui à leur tour perpétueront ces fâcheuses traditions. Mais là, c’est complètement de la propagande.

Ne vous méprenez pas, je suis plutôt pour l’allaitement, bien mieux que le lait chimique, les bienfaits pour la mère et l’enfant, et blablaba, mais les fillettes pour qui est destinée ce produit doivent-elles être soumises à ces problématiques si jeunes ? En plus, ça leur apprend déjà à simuler. Et simuler, comme chacune le sait, c’est mal. Enfin parfois ça arrange bien des choses.

L’argument « apprendre aux petites filles les bons gestes pour plus tard » ne tient pas. On pourrait aussi leur offrir une poupée qui suce pendant qu’on y est. On formate également les jeunes filles à être mère, alors que cela n’est qu’une possibilité. Encore une couche de pression sociale sur les épaules des filles. Ça commence de plus en plus jeune.

Sur les forums aussi, les avis sont assez mitigés. Il y a toujours celles qui trouvent ça mignon et tout et tout (#lesfemmes), mais globalement, il n’y a pas un engouement faramineux.

Vais pas m’en plaindre.

Spread the world !Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
MG, c'est la vie belle et rebelle !
Posts created 234

9 commentaires pour “Pression sociale et conditionnement

  1. Ah ah ah en effet, c’est une assez étrange façon de vouloir éduquer les jeunes filles. Surtout, et là je pense que certains voudront se défendre et dire le contraire, surtout donc qu’il y a des garçons qui aiment jouer à la poupée et je vois déjà leur désarroi en grandissant.
    Mais bon, c’est comme vouloir faire persévérer l’idée du Prince Charmant. Non mais sérieux, si nous étions encore au temps des Princes Charmants, les femmes pleureraient pour leur indépendance et continueraient à faire le ménage, la vaisselle, les repas, à s’occuper des enfants, pendant que Monsieur le Prince Charmant reviendrait tranquillement du bar PMU après avoir pourfendu quelques mécréants et quelques dragons… Comment ? Il y en a encore qui vivent comme cela ? Ah mince perdu… Il est chouette votre Prince 😉

  2. Mais non, tu n’as rien compris !!!

    être mère, c’est l’accomplissement de toute une vie de femme !!! Tu verras, toi aussi un jour…

    Bon j’arrête 😆 Tu sais déjà ce que j’en pense…

    1. Il est vrai que certaines naissent et ne vivent que pour ça. J’en connais. Elles et moi, on se comprend pas. On n’est pas dans le même monde. Il se peut que j’aie un gamin un jour, mais très honnêtement je ne pense pas vivre uniquement pour lui, devenir mono-bsessionnelle et lâcher job et relations sociales. Mon mec et moi avons notre vie chacun de notre côté, plus celle commune, je crois qu’aucun de nous deux ne désire tout abandonner pour se dédier uniquement à quelqu’un d’autre, fût-il notre gamin.

      1. Ne jamais dire « Fontaine je ne boirai pas de ton eau »…
        Pour avoir des enfants, il faut le désirer pour soi même et non pour le couple.
        Après, la fibre maternelle, c’est comme le prince charmant, cela n’existe que dans la tête.

  3. On n’a des enfantss par Amour et non pas par pression sociale. la pression sociale peut être difficile à supporter dans le cas où on ne veut pas encore d’enfants et alors je supporte, justement ,ton PosT.
    Quant au désir d’enfant, s’il est réciproque, quoi de plus beau? Enfin, moi aussi je suis pour l’allaitement, si il laisse les seins tranquilles et en bone et due forme pour le mari. non mais.

    ^_^ (ALias M.R.G.)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut