Des jupes et des hommes

J’ai fait un constat hier soir, d’abord personnel, puis j’ai tenu à le partager avec quelques amies. Après un court débat autour d’un cocktail, nous en sommes arrivées à un constat général. Mais peut-être vous demandez-vous, à ce stade de l’article, quel est ce constat? Je ne vous ferai pas mariner plus longtemps et vais vous le livrer : l’intérêt des hommes pour les filles revient en même temps que les beaux jours.

Voilà, c’est dit. Après une profonde réflexion sur ce constat, nous en avons conclu une chose encore plus profonde : y aurait-il un lien entre les jupes qui raccourcissent au même rythme que la température augmente, ( et mystérieusement, la température corporelle des hommes aussi), et ce subit regain d’intérêt des mecs pour nous?

Forte de cette nouvelle science qui s’est imposée à moi, j’ai entamé une rétrospective sur mes rencontres sentimentales. Je ne peux que constater que la période mai-septembre a toujours été productive. Après l’hiver et le froid qui n’avait pas rétracté que leur envie de drague, leur désir doit remonter. Hé hé.

Lors d’un prochain cocktail (élément indissociable d’une profonde réflexion), nous étudierons le comportement amoureux des filles sur la période octobre-avril. #teasing

Et pour vous, cette théorie (qui a dit fumeuse?) se vérifie-t-elle?

Spread the world !Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Google+
Google+
Share on Facebook
Facebook
Taggé comme:

À propos de l'auteur

J'ai créé ce blog en mars 2011. Il parlait alors de geekeries en tout genre. Ma vie a pas mal évolué, ce blog avec. Aujourd'hui, il est à mon image : la vie belle et rebelle.

11 Comments

  1. jeromeh7 dit :

    Sincèrement ? nan c’est l’inverse. Moi les femmes m’intéressent toute l’année, ou pas selon les semaines et combien ça fait de temps que j’en ai pris plein la gueule.
    En revanche, les tenues, les sourires, les attouchements sociaux c’est plus avec le soleil. De la part de tout le monde d’ailleurs. ducoup les occasions de dériver sont plus nombreuses.

    J’pense que c’est une question de bonne humeur générale. Moi je suis un triste, la déprime hivernale me donne envie de baiser pour contrer la mort toussa toussa.
    mais pour la plupart le soleil … c’est la joie.

    J’pense vraiment que c’est pour les femmes que le printemps est sexy.
    Berk.
    j’aime bien l’hiver. Et alors les filles en bande au printemps ? mais quelle horreur la suffisance des oies avec la faim des truies, comme si c’était marrant pour un renard d’entendre la discussion des chasseurs à coourre la veille de la chasse.
    Lass mir allein.

    • jeromeh7 dit :

      second degré naturellement. Sauf que je ne pense vraiment pas que ce soit fille ou garçon.

    • Madmoizelle Geekette dit :

      Ahah merci pour tes commentaires!
      Tu as raison, baisons en hiver pour lutter contre la déprime et le froid. Baisons en été aussi, car quitte à avoir chaud, autant que ça soit pour une bonne raison 😉
      Je compatis aussi pour les bandes de filles. Je fuis les groupes, surtout ceux de filles. As-tu remarqué comme le QI d’un groupe de fille a tendance à être bas? Lass mir allein auch, danke.

  2. merci de la visite dit :

    les bandes de gars sont pas mieux j’te rassure, et les bandes mixtes ne s’élèvent que pour etre plus dévastatrices parfois.

    baiser en été… la sueur qui enduit ton corps et le rend glissant odorant et la chaleur plus sensible plus excitable plus haaaarrrh
    s’arréter le temps de boire de l’eau tiéde, t’en verser sur le front, elle coule à la naissance de tes cheveux, elle coule sur tes tempes jusqu’à ton oreille, elle te chatouille, elle encombre tes sourcils, te pique les yeux…

    tu prends une gorgée et me la craches au visage, s’ensuit une lutte qui tourne à ton avantage

    baiser en été, mon corps luisant de sueur, glissant et excitable, ma poitrine, mes hanches comme un savon énorme entre tes cuisses,
    pendant que suite à ta victoire tu introduis en toi mon…
    bonne journée.

  3. […] Alors que, lors d’une réunion entre amies autour d’une vodka (oui, encore elle), nous avons fait THE constat (empirique, qui plus est) : un gamin moche peut devenir un très beau […]

  4. Arle Uein dit :

    On peut aussi s’étaler sur le QI d’un groupe de mecs, c’est vrai.

    Merci de la visite, c’est très mal de faire envie aux frustrés ^^.

    Lassen Sie bitte mich nicht allein …

    Sinon, je viens de découvrir ce blog, je l’aime beaucoup. Peut-être aimerez-vous aussi le mien …

    Et puisqu’on en est aux sensualités, je vous renvoie à la section Chroniques du Temps qui passe : http://lagazette-blog.fr/art-lettres/chroniques-du-temps-qui-passe/

    Bonne journée !

  5. Amity dit :

    Moi je trouve que l’été révèle surtout les personnalités. Vous ne trouvez pas qu’on s’énerve plus quand il fait chaud

  6. Caz dit :

    Souchon l’avait bien, sous les jupes des filles, le jeu de dupes …

  7. aquab0n dit :

    Je préfère dire que le printemps est la saison des amours, c’est plus niais… hum… romantique.

  8. Sylh dit :

    Puisque qu’il faut que je développe :

    Sur l’état d’esprit des hommes selon les saisons, je ne parlerai que du mien :
    L’été je suis plus versatile, pas très convenable, à l’image de n’importe quel connard qu’on peut croiser en boite : c’est une envie de chair et de préférence pas la même d’un jour sur l’autre.
    L’hiver le romantisme s’installe et je n’ai envie que de « cuddler » : rester sous la couette avec une compagne, de préférence la même.
    Cette description n’est bien-sûr qu’immonde caricature, mais le sens y est : l’hiver j’ai envie d’être amoureux !

    Parallèlement j’ai toujours trouvé plus attirante une femme bien habillée qu’une femme en maillot, donc je suis plus enclin à fixer bizarrement les yeux d’une fille emmitouflée dans un bonnet et une écharpe que les jambes nues d’une fille en jupe 😉

    Et puis bon les jupes c’est pas nécessairement l’été hein ! Parce bon, collants toussa <3

Leave A Reply