choses perturbantes

Ce qui me perturbe

Je ne sais pas ce qui te préoccupe le plus, lecteur, mais je me doute que ce n’est pas ce qui me perturbe. Pourtant, j’ai choisi de faire la note du jour là-dessus. Comme ça ne sera pas long, tu peux rester jusqu’à la fin.

1/ Me rendre compte que la connerie n’a pas de limites. Quand tu crois qu’elle a touché le fond, que ça ne peut pas être pire, et bien détrompe toi: si, ça peut l’être. Ça me perturbe.

2/ Les gens qui montent dans un bus blindé, te montent dessus et te fracassent les côtes juste pour valider leur carte d’abonnement. A croire qu’ils pourriront en enfer s’ils ne valident pas. Ça me perturbe.

3/ Les gens qui ne conçoivent pas que tu ne puisses pas aimer leur progéniture. Quand ça sera la mienne, je les aimerai (forcément, c’est hormonal paraît-il, ocytocine, tout ça); mais non, les gamins hurleurs et morveux qui mettent leurs pieds sales sur mon sac à main blanc dans le métro, je ne les aime pas. Du tout. C’est hormonal ça aussi. Ça me perturbe.

4/ Qu’on puisse regarder -et aimer- Secret Story et lire -et comprendre- quand même Baudelaire. Ça me perturbe.

5/ Mon mec qui me dit dans les yeux qu’il m’aime, qu’il veut des enfants avec moi, mais qu’il ne veut pas m’épouser car il a peur de s’engager. Ça me perturbe.

6/ Les gens qui font les smileys à l’envers. Alors que tout le monde fait :- ), il y en qui font (-: [Ca me perturbe léger hein, parce que j’en connais quelques uns qui liront ces lignes qui les font à l’envers, ne soyez pas vexés.] Ca me perturbe.

7/ Les gens qui veulent à tout prix te faire rentrer dans un moule. UN moule j’ai dit. Parce que tu n’es pas dans la Pensée Commune, tu n’es pas des leurs (mais ai-je envie d’en être?). Je sais que tu vas en revenir au smiley à l’envers, mais c’est une question de sens de lecture de gauche à droite, tu comprends. Ça me perturbe.

Et toi, lecteur fidèle -ou même occasionnel, pas de discrimination sur les lecteurs- qu’est-ce-qui te perturbe?

Spread the world !Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
MG, c'est la vie belle et rebelle !
Posts created 234

23 commentaires pour “Ce qui me perturbe

  1. Suis perturbé comme toi par la connerie humaine, par l’intolérance, le fanatisme (tout ça se rejoint je crois bien)…
    Sinon, je suis aussi perturbé par les gens qui sentent pas bon…
    Je vais voir si je trouve d’autres trucs à ajouter…

  2. Je suis pour ma part perturbé par l’Être Humain dans sa globalité, sa façon de forcer les gens à suivre une ligne de conduite sous prétexte qu’elle lui convient à lui.
    Je suis perturbé par son intolérance, sa jalousie, sa méchanceté.
    Je suis perturbé par toutes ces belles choses que nous pourrions faire mais que nous ne faisons pas pour des raisons de doctrines sociales, d’abus de pouvoir, par manque d’argent ou de bon vouloir.
    Et enfin, je suis perturbé par moi même… Tant de perturbation dans un si petit être, c’est un con solvable 😉

    1. Comment ça le sens de lecture de cet article te perturbe? C’est décousu volontairement (si si).

      Tu sais c’est un site personnel et il est logique de retrouver des similitudes ailleurs car malheureusement je ne crois pas à l’unicité de l’être. Il y a sûrement d’autres personnes qui sont dans le même état d’esprit que moi. Tant mieux d’un côté.

      Puis tout le monde peut pas s’appeler Dickens! 😉

  3. Je suis perturbé par à peu près toute la connerie humaine (mais y’en a un rayon vraiment long).

    Par contre les smileys à l’envers je m’y suis fait, mais je t’en fait un normal pour pas te perturbée :=)

    biz_geek (smack)

      1. à ton service 🙂

        La connerie est ce qu’il y a de plus énervant, et surtout les petites conneries du quotidien (un môme qui hurle, les bousculades), mais parfois c’est ce qui met du piment dans la vie, ou qui te fait trouver le temps moins long (sauf les morveux qui pleurniches deux heures sans qu’on leurs dise rien, là ça parais le double de temps)

        🙂

  4. 4/ ça me pertube les gens que ça perturbe, je kiff Confessions Intimes, et je sais lire Baudelaire

    7/ Quand tu fais pas les memes choix que les autres (se marier, faire des gossses et vivre dans un 2pieces en banlieue à crédit sur 30 ans), ça les renvoie à la question de savoir si EUX ont fait le bon choix, et ça LES perturbe, donc ils veulent te faire revenir dans leur moule. Comme si y’avait une seule solution, un seul bon choix à faire.
    Y’a pas si longtemps une copine de ma femme lui sort « Mais pourquoi habiter à l’étranger, la vie que j’ai choisi ça te plait pas? » C’est cash au moins.

    1. En fait en écrivant le point 4 je pensais à quelqu’un ki ekri kom sa et qui prétend lire Baudelaire. Elle n’a jamais su me donner un titre de poème et je m’amuse à caser le mot « spleen » lors de nos rencontres et elle ne tilte pas. Elle a juste dû faire une recherche web un jour pour son skyblog. D’où que ça me perturbe. Et puis ça m’arrive de regarder aussi quelques émissions de haut vol. Que j’assume 😉

      Pour l’autre point, la réflexion de l’amie de ta femme est intéressante. Je conçois le moule au niveau de la société, mais c’est vrai qu’il y a celui à moindre niveau que les gens forgent eux-même. Brrrrr.

  5. Moi ce qui me perturbe, c’est le comportement humain en général et féminin en particulier. Quand on aura réussi à le modéliser en équations mathématiques, ce sera un petit pas pour l’Homme, un grand pas pour les mecs.

    J’aime sa complexité, mais pas quand c’est moi qui en fais les frais. Il est des plaisirs dont même les amateurs ne sauraient abuser. Des fois, j’aimerais bien que mes semblables se comportent juste de façon rationnelle.

    Descartes, mon amour !!! Ou pas…

  6. Beaucoup de choses me perturbent, mais ni longtemps ni trop….
    En effet, je marche depuis longtemps mais avec des détours, sur la voie du Bonheur détaché de la matérialité.

  7. ce qui me perturbe c’est quand je rentre dans un endroit où tout est super bien rangé, très propre: j’ose à peine respirer. Ce qui me perturbe c’est quand je suis la seule à aller dire aux jeunes qui écoutent du rap à fond dans le wagon « vous pouvez baisser la musique, j’ai pas les mêmes goûts que vous » alors que je suis petite et que donc j’y vais avec la certitude d’en prendre une (et je suis toute étonnée qu’ils baissent la musique sans un mot, je vais pas jusqu’à demander des excuses) ou quand je vais dire à un gamin qui fait ce qu’il veut: « tu arrêtes maintenant, ça me dérange » alors que ses parents sont à côté de lui;)

Répondre à Nathan Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut