Des bons usages de Twitter ou pas

J’ai aujourd’hui laissé la parole à Debous, un ami blogueur rencontré sur le net et devenu un ami IRL.

Chers internautes et lecteurs de MG,

Vous avez l’habitude de lire des articles rédigés -exclusivement – par MG, mais cette fois-ci c’est moi qui intervient sur son blog (elle m’a obligé par contre de mettre le lien pour son maillage interne!) et je la remercie d’ailleurs pour cette opportunité.

Pour mon premier article, je vais vous parler de Twitter, le site de micro blogging que tout le monde connaît et où vous êtes sûrement (vu que vous lisez cet article).

Ce réseau social a évolué depuis sa création en 2004. Il a évolué pour le meilleur et le pire. Je ne vais pas vous détailler ses avantages, mais je vais parler plutôt des dérapages qu’on constate tous les jours. Les mauvaises pratiques de certains utilisateurs (les twittos) ne nous laissent pas indifférents. Le principe de base de Twitter est de partager de l’information entre utilisateurs, de l’actualité jusqu’aux informations personnelles (si vous êtes une célébrité). Ce service est tâché depuis quelques années par les mauvaises manipulations des kikoolols qui n’ont pas bien assimilé le concept, mais pas que : on trouve même des vrais utilisateurs qui vont dépasser certaines limites et mélanger plusieurs fonctionnalités.

Non, Twitter ce n’est pas MSN !

twitter oiseaux

Chatter sur Twitter ; une tendance qui agace plus d’une personne et fait flooder la TL avec du contenu inintéressant. Elle a commencé avec les Kikoolols qui ne savaient (savent toujours ?) pas l’utilité de Twitter mais qui s’est répandue pour concerner même des Twittos. Je n’arrive pas à comprendre comment on peut parler pendant des heures avec 140 caractères à chaque fois surtout ce n’est pas l’outil idéal. Est-ce par nostalgie aux channels des IRC où tout le monde aperçoit les conversations des autres ? J’en doute… Je veux bien échanger quelques tweets avec un utilisateur, un SAV, avec une nouvelle connaissance, mais de là à en faire une spécialité et une marque de fabrique, c’est vraiment grave ! Certains même ne font que ça à longueur des journées ! Pourquoi ne pas utiliser Gtalk ? Skype ? ou d’autres outils de chat ? C’est beaucoup plus ergonomique, plus agréable et puis vous n’agacez personne.

Non Twitter n’est pas un cabinet de psychologue !

fauteuil

Râler, nous en sommes des champions olympiques ! Inutile de le transposer notre vie IRL à l’IVL. Râler, raconter ses malheurs, partager sa nostalgie sur Twitter, ça sert à rien… Il y a des psychologues diplômés et qui en sont spécialisés ! On n’a pas envie entre un Tweet du Monde et du Gorafi de lire vos malheurs quotidiens. Nous avons tous des problèmes personnels et professionnels… Puis entre nous, on s’en fout royalement de vos problèmes. Quel est le but ? Cumuler la sympathie des autres ? Voir si quelqu’un va réagir ? Vous allez nous unfollow dans le cas inverse ? Si tu n’es pas bien dans ta peau et que tu recherches un peu de réconfort, bah appelle un pote, c’est mieux non ? T’as pas un pote, prend un Curly, Twitter n’est pas un centre médico-social et tes followers ne constituent pas un groupe de parole. Rendre humain un outil inhumain ne fait pas de lui un être humain!

Non Twitter n’est pas un site de rencontre !

souris coeur

Combien de Twittos en couple qui deviennent célibataires et se lancent sur Twitter avec un pic de tweet qui dépasse celui de SS7 ! Pourquoi ? Est-ce que votre ex-moitié vous l’interdisait ? Et le pire, ils sont sur Twitter uniquement pour pécho et ils quittent twitter quand ils trouvent quelqu’un! Non mais allô quoi* ! Sur les milliers de sites web spécialisés dans les rencontres amoureuses, du plus banal aux rencontres élites et exigeantes, pourquoi vous venez sur Twitter ? Il existe même des sites de rencontre pour les geeks  ! Pourquoi étalez-vous votre déception amoureuse et votre pic d’hormones sur nos TL ? Croyez-moi cela se voit quand vous êtes en manque. Souvent ces mêmes twittos commencent à Tchater avec d’autres (cf point précédent). Inutiles de rappeler que Twitter sert aussi à fructifier un réseau (professionnel plutôt) : les twapéros et compagnie… Mais ne vous en faites pas l’outil principal et surtout pas pour des rencontres amoureuses !

Non Twitter n’est pas un journal intime !

journal intime

Le jour où tu deviens une personnalité publique (et je te le souhaite vraiment) tu peux étaler ta vie quotidienne sur Twitter, sinon c’est à prohiber ! Tu veux partager avec nous tes aventures ? Crée toi un blog. Si tu as peur pour ta vie privée, achète toi un journal intime avec une clef. Mais évite-nous pour l’amour de Ciel de nous raconter ta vie depuis ton réveil jusqu’au ton coucher : on s’en tape de ton client relou, de ton oncle alcoolique, d’avoir rencontré un jeune homme au métro… Ô combien j’ai unfollows des personnes comme ça, même si parfois ils partagent des informations importantes, mais raconter sa vie devient vraiment pénible au-delà de 10 tweets.

Non, Twitter n’est pas fait pour tweeter >140 caractères!

twitter 140 caracteres

Les Tweets sont constitués de 140 caractères, pas plus ! Alors si tu veux en écrire plus, utilise les services tels que 140plus et  évite nous les 4-5 tweets qui racontent une looooongue histoire. Encore une fois, si vous avez quelque chose de drôle à partager, faites-le dans un blog ou résumez le en 140 caractères. J’exagère un peu, mais il y a des twittos qui en tweetent souvent dans la journée, 4-5 tweets pour raconter un truc. J’exclus les conversations avec les SAV, qui, eux, coupent court au delà de 3-4 tweetes et passent en DM ou limite ils vous passent un coup de fil.

 

J’ai évité de parler des kikoolol, les follows/follows back car il y a des dizaines d’articles qui traitent ces tendances ados.
Evidemment, je ne généralise pas et je ne juge personne, et pour ceux qui vont me dire : « mais il nous reste quoi à tweeter à part l’information ?  » je réponds : vous pourrez tout partager à condition de ne pas exagérer ! Tweeter comme boire et fumer, avec modération 😉

______

En parlant de fumer, et comme Debous a dû agacer pas mal de monde mais que je pense à votre santé tout de même, je vous propose de vous faire gagner une cigarette électronique avec une recharge au choix, offerts par l’e-boutique  ecig-shop.fr. Pour participer à ce concours, deux choses :

  • 1 commentaire sur l’article pour participer.
  • Pour avoir plus de chances de gagner, vous pouvez faire un partage sur Facebook et/ou tweetez : « Gagnez une cigarette électronique sur http://goo.gl/MkyVeL grâce à @Mlle_Geekette en partenariat avec @EcigShopParis  » et postez le lien de votre post.

Voilà c’est tout.

Alors, quelles sont les mauvaises pratiques qui vous agacent le plus?

Le concours durera un mois. Début le 1er septembre, fin le 30 septembre à 20h. Tirage au sort parmi les commentaires via random.org

* MG : je ne cautionne pas cette expression de Debilla que j’utilisais en 1997.

Edit 2 octobre : je sens que ce concours vous a moins motivé que d’habitude. J’ai mis tous les commentateurs dans la liste, et c’est David qui gagne. Bienvenue à toi au passage 🙂

Spread the world !Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Google+
Google+
Share on Facebook
Facebook
Taggé comme:

À propos de l'auteur

J'ai créé ce blog en mars 2011. Il parlait alors de geekeries en tout genre. Ma vie a pas mal évolué, ce blog avec. Aujourd'hui, il est à mon image : la vie belle et rebelle.

42 Comments

  1. Anne-Laure77 dit :

    Pas très sympathique, ce gars. Si quelqu’un souhaite parler de ses problèmes, sa réaction « mais on s’en fout royalement ». Qu’il aille au diable. 🙁

    • Debous dit :

      On peut toujours partager nos malheurs et nos problèmes, mais avec modération 🙂 Si cela devient une habitude, faut vraiment voir un spécialiste ou en parler avec un vrai ami IRL.

  2. Fred dit :

    Ben ouais MG, c’est ça Twitter de nos jours !

    Ce problème est surtout mal vécu par les anciens tweeps qui ont du mal à voir évoluer Twitter dans ce sens. Il est vrai que de voir évoluer ce service de « fil d’information » à « tchat 24/24 » peut choquer, mais bon, c’est la direction que souhaite prendre Twitter pour glaner plus d’utilisateurs afin de gagner plus d’argent via les pubs.

    Pour preuve : rachats de sociétés axées sur le social TV, partenariat avec les chaines TV pour encourager les live tweet, mise à jour du système de conversation pour développer la discussion…

    Quand aux « tweet my life », les célébrités ne font que ça, pas étonnant alors que le quidam fasse de même.

    • Tu as raison.
      Cela étant, je ne vois pas plus d’intérêt aux tweets d’un blaireau qui a fait une émission de TV réalité ou joué dans un film que dans celui du mec qui raconte qu’il tweete depuis ses WC.

      Après, comme le dit Debous, tout est une question de dosage, les tweets persos ne sont pas mals, avoir un coup de blues, un pépin, une joie à partager, ça crée des liens.
      Anne Laure, pour moi on ne s’en fout pas, juste les gens négatifs à longueur de temps sont lourds, mais IRL aussi.

      • Anne-Laure77 dit :

        C’est compliqué, Madmoizelle. Tu dis qu’ils sont lourds, je le sais bien, IRL c’est quand tu vas mal que tes soi-disant copines ne t’invitent plus,… parce que tu n’es plus le bout-en-train et les emmène vers le bas. Bon apparemment, toi et dubous, vous êtes comme ça.

        J’ai aussi le sentiment que certains regrettent que le tempśoù twitter était un truc de journalistes pour journalistes…

        • Hmmm quand mes amis ont besoin de moi, je suis toujours là, et aussi longtemps qu’il le faut. Mais il y a des personnes qui se complaisent dans le malheur, qui ne font absolument rien pour en sortir. J’ai l’exemple d’une copine que son mec a quitté après qu’elle soit allée se plaindre il y a 3 ans dans une émission de télé que son me ne voulait pas l’épouser, qui a harcelé sa nouvelle copine, qu’elle a failli leur pourrir leur mariage, et qui après s’est plainte que la nouvelle femme de son ex lui avait envoyé un sms pour la menacer d’aller porter plainte. Et depuis quatre ans, chaque jour sur Facebook elle met le nom du mec avec des coeurs comme quoi il lui manque…
          Mais sinon, Debous a été là quand j’ai eu besoin, il n’est pas de ceux qui zappent.

          Les gens qui racontent leurs moindres faits et gestes, oui c’est pénible. On s’en fout que tu lances telle chanson, que t’ailles te doucher, ou que ton môme ait chié dans sa couche.
          Les vrais problèmes, non, parler fait du bien et il y a toujours quelqu’un chez qui ça fait écho et qui peut t’aider, ou du moins, te comprendre.

  3. Shyniii dit :

    Très bon article!

    C’est vrai que des fois twitter peut être utile pour passer un petit coup de gueule rapide, ou raconter un fait marquant (moi la première) mais en abuser… il ne faut pas, ou alors en MP avec une âme charitable.

    Heureusement qu’on peut unfollow, bloquer, ou passer en compte privé, ça aide bien si on aime préservé son petit cocon twitterien d’infos.

    Bonne continuation!

  4. Cristophe dit :

    Ce billet parle des mauvais usages de touitter ; quels sont les bons ?

    Je n’ai jamais touitté mais je m’intéresse à cette faune. d:-)

  5. jjjjeeeeffff dit :

    Bah, Darklinux, tu espères quand même pas gagner ta e-clope avec si peu ! ?

    Suis bien d’accord avec Imad, bravo pour l’article.

    Cristophe : les bons usages ? ce sont ceux qui t’apportent ce que tu cherches ou attends. Je fais un usage hyper modéré de Twitter, mais j’aime lire les tweets de certains journaliste, demander un coup de main (très efficace), découvrir des articles de blogs (suivez mon regard…) sélectionnés par des gens qui partagent mes goûts…

  6. IceRace dit :

    Article sympa, mais je trouve que tu as été un peu dur cher Debous.

    J’avoue que personnellement il m’arrive aussi de raconter mes quelques malheurs, pas dans l’excès bien sur comme tu le décris si bien MG, avec ces personnes que je ne supporte pas qui passent leur temps à se plaindre de leur vie (les comptes suicidaires sont très à la mode en ce moment, ça fait peur…), mais tout de même, parfois ça fait du bien de gueuler/se lamenter/déconner/Obi-Wan Kenobi un peu !

    Je trouve d’ailleurs qu’il y a un peu trop d’insistance dans cet article sur cette tendance à tweeter sa vie, quid des Déjectionners et autres Beliebeurks ? 🙂

    M’enfin dans l’ensemble c’est un bon article, merci à vous deux !

    P.S. : je ne participe pas pour le concours, ne fumant pas ça m’embêterait de remporter ce lot et de le recevoir devant mes parents… 🙂

  7. Eric dit :

    Un peu les même trucs bien saoulant qu’on retrouve sur Facebook, à part que Facebook c’est un endroit plus indiqué que Twitter pour faire tout ça 😉

  8. J'aime pas trop beaucoup ça dit :

    Non mais de toute façon combien de personnes ont des choses intéressantes à twitter ?
    Combien de tweets sont légitimes ? 0.5% ? 1% ? 2% ?

    Partant de ce postulat, aucun interêt en fait. si c’est pour voir que « le monde » vient de publier un article, on peut très bien le voir en allant sur leur site.

    • Mouais, mais tu oublies la veille, la découverte de blogs pro ou perso, des vannes, le relationnel qu’un flux rss ne t’apporte pas.

      • J'aime pas trop beaucoup ça dit :

        mouais…
        la vieille c’est toi !
        Les blogs, t’as bien l’unique blog que je lise,
        Les vannes je les fais avec mes potes sur IM ( voire sur irc une fois par an vu que les chats n’existent plus ou presque) mais un « chat » bordélique comme twitter, laisse tomber à utiliser quoi..
        Le relationnel, j’ai pas de relationnel à avoir.

        comme ça au moins…
        ouais, je suis un vieux aigri aujourd’hui, et je vous merde !
        gnark gnark gnark..

        et quand « les gens » (la radio, la télé …) parlent de twitter ils disent « le site de micro blogging » alors faut pas s’etonner que les users étalent leur vie…

  9. Ricky dit :

    Un lecteur assidu du gorafi, comme moi 🙂 Je comprends pas pourquoi Twitter ne devrait pas être un réseau de rencontre, par contre moi j’ai pécho (plusieurs fois même 🙂 ) et j’y suis toujours. Ouais , quoi, pourquoi se passer d’un tel nid…

  10. Trenty dit :

    Plutôt d’accord avec lui.
    Mais bon, je ne suis pas fan de twitter à la base.

    Bon ok, surtout parce qu’il n’y a que 140 caractères et que c’est trop court pour dire tout ce que je veux 😉

  11. Ne_ko dit :

    Merci @debous pour cette article !

    Je pense comme toi sur tout les points, mais des fois, il m’arrive de vouloir raconter un truc en plusieurs tweets, et je trouve ça normal et pas trop floodant 🙂

    Sinon, le lien de mon tweet est là pour le concours :
    https://twitter.com/nekoorneko/status/375336643302936576

  12. ArtMassonneau dit :

    Sympa de te voir ici @debous 😉

    Je suis d’accord avec la plupart des remarques que tu fais. Mais je pense qu’on peut aller plus loin.

    Tout ce que tu dis est symptomatique d’un phénomène plus large sur Twitter : la stratification des types d’utilisateurs. Je m’explique : aujourd’hui, un même service, un même outil, est utilisé par des gens très différents. Demande dans la rue à quoi sert Twitter, certains te diront que c’est pour rester au courant de ce que font leurs stars préférés, d’autre te diront que c’est surtout dédié à faire office de 2e écran pour les émissions télés, le suivant te dira que c’est pour rester au courant de l’actualité, ou pour rester en contact avec leurs amis. D’autres encore parleront d’influence politique, ou de partage d’expertises. Je m’arrête là, mais on pourrait en citer d’autre.

    Ce dont tu parles, c’est du mélange de ces couches à mon sens. On est de plus en plus nombreux à utiliser Twitter pour plusieurs choses. Pour ma part, dans l’ordre, c’est principalement du partage d’expertise, du suivi d’actualités (spécialisées et généralistes), et du contact avec des connaissances pro ou perso. Ce mélange fait qu’on suit des personnes qui elles-mêmes font partie de plusieurs strates, et que certaines de ces strates ne correspondent pas à ce que l’on cherche sur Twitter.

    C’est vrai, cela peut être gênant, mais c’est à mon avis ce qui fait la force du réseau : sa vraie polyvalence. Je ne connais pas beaucoup d’autre outils en ligne qui s’adressent à autant de monde. C’est peut-être même le seul. Et donc forcément, ça a ses travers…mais il faut vivre avec !

    On en parle quand vous voulez autour d’un café, d’ailleurs 😉

    Arthur

    • Debous dit :

      Je suis tout à fait d’accord avec toi Arthur, les RS sont formés sur les usages: personne n’a prédit au moment du lancement du Twitter qu’il serait utile pour le social TV, FB pour les entreprises..etc etc… chaque catégorie des gens trouve son intérêt dans les RS à sa sauce! cette sauce peut des fois êtres piquante, parfois elle est douce… Certes il y a tjrs cet ingrédient qui ne sert à rien et qui n’ajoute aucun parfum ni goût à cette sauce et devient plutôt dérangeant…
      Sans les kikoolols, nous ne verrons pas les SS7 en TT et par la suite l’émergence du social TV qui est en grande partie utilisée par cette cat des utilisateurs.

      Ces mauvaises pratiques ne me dérangent pas jusqu’à me faire désinscrire de Twitter, loin de là (je mute, j’unfollow :p), et puis tant que c’est fait avec une certaine modération ça passe. Même moi je me plains, je tchate…mais je le fait pas à longueur de journées 🙂

      • ArtMassonneau dit :

        Vu la métaphore culinaire, ce n’est pas autour d’un café qu’on va se voir, tu vas préparer à manger ! 😉

        Je ne sais même pas si c’est des mauvaises pratiques en fait. Ce ne sont pas les nôtres, mais contrairement à la plupart des autres services (restez informé, restez en contact avec vos amis, restez en contact avec vos contacts pros, etc), la promesse de Twitter n’est pas orientée à destination de l’un des publics dont je parlais.

        « Découvrez ce qui se passe en ce moment chez les personnes et dans les organismes qui vous tiennent à cœur. » dit la page d’accueil. Si ma copine Alice me tient à coeur, je peux tchatter avec elle 😉 C’est un peu tiré par les cheveux, mais c’est l’intérêt de Twitter de ne pas cloisonner son utilisation. Et du coup aucun usage ne semble pas naturel. Et qu’on trouve vraiment tout…et n’importe quoi =D

  13. […] Des Bons Usages De Twitter Ou Pas – mademoizellegeekette.fr […]

  14. littlecelt dit :

    En même temps, ces remarques valent dans la vie vraie aussi, si tu fais que te plaindre, gratter, parler que de toi, pas sûr que ton entourage social soit très grand.

    Et puis comme dans la vie choisir qui suivre sur Twitter rend ta TL d’une couleur ou d’une autre.

    Les conseils sur comment utiliser Twitter, oui mais tu vois vite si tu saoules les gens ou pas par ta propre expérience et ton propre usage de l’outil.

  15. THE NET VICE TEAL dit :

    J’ ai aimé l’article 🙂

    Bien joué Imad !!

  16. ben_kenobi dit :

    c’est clair que cela peut être énervant ceux qui passe leur à temps à confondre Twitter avec leur SMS…

    un peu comme ceux qui pondent un status sur FB… qu’on ne peut pas comprendre (genre : « non, mais là, c’est vraiment trop… ça dépasse les bornes… »).
    ce qui n’est pas tolérable sur FB ne l’est pas non plus sur twitter.

    le pire ? ce sont les mêmes qui se plaignent qu’on se mêle de leurs affaires… euh…

    De toute façon, c’est très bien tweeter, tu peux arrêter de suivre une personne, et ça se passe très bien.
    Plein de gens ont arrêter de me suivre, et je n’en suis pas, encore, mort…

    il est clair que quant le tweet part en discussion, je préfères DM, malheureusement, ce n’est pas toujours possible, pour cela il faut que les 2 se suivent. Dans ce cas, le tweet est LA seule manière de converser…

    Et oui les usages doivent être connus par tous. Hors t’as déjà demander à une entreprise ou une personne assez connue de te suivre ? sans ça, pas de DM… elle peut te DM, mais pas toi…

    Ca m’est déjà arrivé de ‘discuter’ avec des personnes « célèbres » autant qu’une personne de MS puisse l’être 😉 car elle ne me suit pas et que je n’ai pas son courriel…

    Il faut donc rentrer cela comme nouveau paramètre, le tweet comme moyen de converser sans donner ton tél., ton courriel, ni verser dans le DM… (le tweet public étant censé éviter de verser vers le non « convenable »… bon ça ne fonctionne que si tu as plus de 14,5 ans…)

  17. David dit :

    Trop ouf l’article! et il y en a de plus en plus des gens comme ca sur twitter!! c’est frustrant

  18. reparration parquet rabat dit :

    personnellement je préfère facebook.
    mais twitter pour moi peut être utile pour :
    parler de note activité
    de faire de s connaissances
    ou simplement de passer le temps.

  19. Steve Harrold dit :

    Twitter a pour moi un intérêt « pro » beaucoup plus marqué que Facebook. Maintenant c’est comme tout, c’est un outil, bien utilisé c’est fabuleux, mais dans les mains de la « masse populaire » on y trouve tout et…….. n’importe quoi 🙂

  20. Voodoo dit :

    Les réseau sociaux ont de quoi faire peur aujourd’hui, il y a vraiment trop de gens qui exhibe leur vie dessus à croire qu’il n’ont pas de vie tout cours…

  21. cureuil32 dit :

    Alors contrairement a Facebook que je n’utilise que 1 à 2 fois par mois, twitter c’est matin, midi et soir … et tout le reste du temps.
    Je m’en sers pour me tenir au courrant des nouveautés technologiques et je pense que Twitter a été créer à la base pour ce genre d’utilisation 😀

Leave A Reply