J’aime bien cette photo

Je vous racontais dernièrement que j’étais partie bosser à l’étranger, pour une mission de quatre mois. Je vis sur mon lieu de travail, je bosse beaucoup, j’adore ce que je fais, j’adore les lieux dans lesquels je me trouve. Depuis le début de mon contrat, je suis heureuse.

Mais encore plus depuis quelques semaines : j’ai rencontré quelqu’un. Ça a été le coup de cœur mutuel, dès son arrivée. Alors que je suis plutôt du genre à ne pas trop faire traîner les choses d’ordinaire, avec lui j’étais toute intimidée. Et lui aussi, ce qui fait que l’on s’est couru après une petite semaine. Ça peut paraître court pour certains, mais ici, c’est très long, une semaine. Surtout que nous trouvions mille prétextes-alibis pour nous voir. Le dernier, celui qui nous a enfin réunis, c’était l’envoi d’un mail sans pièce jointe. Il est venu me voir dans mon petit bureau, avec son beau sourire, pour me dire « t’as oublié la pièce jointe dans ton mail ! ». Et j’ai dit « Non, ce n’est pas un oubli, c’était pour que tu viennes voir la photo directement. » Héhéhéhé.

Notre histoire est toute récente. Mais à travailler et vivre ensemble, avec une date de fin de contrat qui approche bien trop vite, notre relation est intense. C’est comme si notre couple avait une date de péremption. Mais je dépasserais bien la DLC…

Il y a quelques jours de cela, nous nous sommes échappés du travail pour une soirée pour sortir en couple. Là où nous nous trouvons, les nuits n’en sont plus vraiment. C’est le Nord. Nous avons marché le long d’un fjord, nous sommes baladés dans un jardin, nous avons pris un verre, avons discuté.
Et nous avons fait un selfie.

Ca, c’était mon idée ^^.

image

J’aime bien cette photo.

Elle montre un couple heureux, souriant. Nous sommes rayonnants. Nous sommes face à face, mais il s’est levé pour se rapprocher de moi. La photo est sombre parce que je l’ai prise dans un bar aux lumières tamisées, mais nous avons tous les deux les yeux qui brillent.

Moi qui ne suis pas du tout du matin, je me réveille tous les jours à 4h pour passer une heure avec lui –il a des horaires décalés. Lui qui est crevé les soirs prend aussi sur son temps de sommeil pour en passer une avec moi. On est même parti en randonnée sous le soleil de la soirée l’autre soir, c’était bon.

Peut-être cette relation est-elle éphémère. Peut-être que d’ici deux mois, je relirai ce billet en me demandant comment j’ai pu être aussi naïve. Peut-être que dans quatre mois, je marquerai un temps avant de retrouver son prénom. Peut-être que dans six mois, il ne restera que de doux souvenirs de nous deux. Peut-être que dans huit mois, il m’enverra un sms, comme chaque matin, dans lequel il me souhaitera une bonne journée et qu’il a hâte de me retrouver le soir. Peut-être que dans un an, nous trinquerons à notre couple. Peut-être que je m’emballe, mais c’est bon d’avoir un sourire un peu bête indécollable et de ressentir la légère euphorie provoquée par les sentiments naissants.

J’ai l’impression d’être une ado qui découvre l’amour. Cette histoire est simple et belle et me fait oublier mes deux derniers mecs compliqués

Je ne sais pas faire semblant, je vis toujours à fond. Alors je profite de chaque minute.

J’aime bien cette photo.

Spread the world !Tweet about this on TwitterShare on Google+Share on Facebook
Taggé comme:

À propos de l'auteur

On dit de moi que je suis parfois asociale et trop geek. En fait, j’aime juste être peinarde. Je me sentais incomprise jusqu’à ce que j’ouvre ce blog.

6 Commentaires

  1. Trenty dit :

    C’est une belle histoire.

    C’est le genre de moment qu’il faut apprécier à fond car que l’histoire se finisse ou qu’elle continue.
    C’est une période qui marque dans sa vie.

    La découverte de l’autre, c’est une chose qui me plait le plus dans une relation.
    Celle où l’on cherche à séduire et se faire séduire.
    Ou l’on test.

  2. Cristophe dit :

    Tu publies maintenant à un rythme infernal ! Je peine à suivre !

    Maintenant que j’ai commenté, il me reste à lire ton billet…

  3. Cristophe dit :

    Hé oui ! Qui sait ce que deviendra cette histoire avec Asbjørn ? (J’ai écrit ici son prénom parce que je ne suis pas sûr non plus de me le rappeler.) Déjà que former un couple qui dure dans la beauté n’est pas évident, tu ajoutes le problème de ton départ programmé (et obligé ?)… Arrangez-vous pour vous fâcher sérieusement un quart d’heure avant ton départ (un quart d’heure = le temps de te refaire une beauté dans les toilettes de l’aéroport).

  4. Gul dit :

    Arfff! Bon ben j’espère que tu en aurras bien profiter et puis un gros « merde » pour la suite… Tu verras bien de toute façon! Allez je croise les doights pour toi!
    Je voudrais bien te dire 1 de perdu 10 de retrouvé mais c’est pas ce que tu as envie d’entendre alors : bonne chance et puis qui sait sa sera peut etre une surprise…
    Signé : un monsieur qui a un nain à la maison 😀 (mais chut !!!!)

Laisser un commentaire

- Je joue le jeu des commentaires en Do follow, mais SVP n'abusez pas des ancres optimisées et des commentaires bidons, ils ne seront pas validés


Get Adobe Flash player