De ma sortie en club libertin

Alors que nous glandions devant le PC sans intention aucune un samedi soir, me vint une idée qui m’a parue intéressante, du moins suffisamment pour que j’en fasse part à M. Geekette : et si nous allions faire un tour en club échangiste voir ce qu’il s’y tramait?

les_lois_de_l_attractionPeut-être cette idée m’est venue parce que j’avais vu Shortbus la veille et que « La vie sexuelle de Catherine M » était sur mon chevet. Je ne sais pas. Je ne suis pas très enclin à échanger mon copain, ni à m’envoyer d’autres mecs, mais comme je le dis souvent, il ne faut pas mourir idiot, et aller découvrir ce milieu (que l’on m’avait toujours assuré être très respectueux) me titillait. J’avais tout de même le pas si secret projet d’y baiser avec Mr. G.

Il y a des lieux comme ça qui nous paraissent secrets, empreints d’un certain mystère et aussi, avouons-le, excitants. Mais n’appelons pas une chatte une chatte et parler de club échangiste ça fait un peu cheap et années 90, parlons plutôt de club libertin, ça fait plus classe et années 2010 (c’est ironique hein). Je suis assez curieuse de nature et y aller n’engageait à rien.

Pour rechercher un club libertin sur notre ville, nous avons donc commencé par déterminer un périmètre de 20 km autour de chez nous pour ne pas croiser des gens que l’on pourrait connaître (en même temps j’imagine que tout le monde doit faire pareil alors la probabilité de croiser ton voisin dans la boite à 50 km est supérieure à celle de le croiser dans le métro à votre station). On en a choisi un à l’exact opposé de la ville. Après s’être garé à 3 stations de métro du club, avoir fait une randonnée urbaine 2 kilomètres perchée sur des talons de 8cm (enfin surtout moi) et être passé devant le club 3 fois nonchalamment, nous sommes finalement rentrés. J’avais le même petit nœud au ventre que la première fois que j’ai baisé. C’était émouvant.

Premiers pas dans l’établissement, première déception : la serveuse du bar qui avait les seins nus sur le site web était habillée. Pas cool pour Mr. G. ->** Notez à quel point je suis une fille ouverte et tolérante**.

Deuxième déception : en fait, ça ressemble à une boîte de nuit classique : la conso coûte un bras, il y a une piste de danse et un miroir où s’admirent les gens en train de danser, les filles sont vêtues aussi court que dans les boites classiques, les mecs les chauffent, à part que là elles sont spécialement venues pour ça. Oh wait…

On a dû choisir le club libertin le plus soft de la région : rien ne se passait. Mais RIEN. Ni sur la piste de danse, ni au bar, ni sur les matelas en sky (appelés « coin câlins » alors « coin baise » aurait été plus approprié tout de même). Le moment où j’ai embrassé mon mec a dû être le moment le plus chaud de la soirée. En même temps, la fille du bar n’y mettant pas du sein sien, l’ambiance ne pouvait pas décoller. Sur le site web l’ambiance avait l’air chaude bouillante, et là rien de bien excitant. Je note que le site Internet est mensonger.

On a bien essayé de rentabiliser nos 60€ d’entrée et de s’envoyer en l’air discrètement dans une alcôve, mais à peine on s’est levés pour nous diriger vers les coins baise que deux tiers des mecs nous ont suivi. Forcément, ils avaient dû aussi se sentir blousés par la barmaid alors ils avaient espoir de voir les miens. Mais voir cette meute m’a fait flipper, on est partis et on a été baiser ailleurs. C’est vrai, c’est un peu glauque quand même. Enfin je trouve. Ils auraient pu être un poil plus discrets que je n’aurais rien trouvé à y redire sûrement.

Peut-être est- ce le fait qu’il y ait 80% d’hommes seuls et que 80% des gens du club avaient plus de 50 ans qui ne nous a pas motivés, ou qu’un seul verre compris dans le prix de ton entrée à 60€ c’était pas suffisant pour désinhiber pour une première fois, à moins que le porno diffusé en arrière plan faisait trop 80’s pour nous, mais en tout cas la sauce n’a pas pris. Ou alors… c’est à cause de la serveuse.

Spread the world !Tweet about this on TwitterShare on Google+Share on Facebook
Taggé comme:

À propos de l'auteur

On dit de moi que je suis parfois asociale et trop geek. En fait, j’aime juste être peinarde. Je me sentais incomprise jusqu’à ce que j’ouvre ce blog.

42 Commentaires

  1. Arle Uein dit :

    Je persiste à trouver ces endroits glauques : s’envoyer en l’air avec des inconnus et devant tout le monde…

    En plus, les études montrent que c’est la meilleure façon de ruiner son couple. Ça doit être une peu plus que culturel : voir sa moitié se faire entreprendre par quelqu’un d’autre, comment dire ?

  2. valaraukar28 dit :

    Premier commentaire sur MG, j’ai la larme à l’eau tellement je suis ému.
    Les clubs échangistes/libertins ne ruinent pas forcément un couple. Il faut y aller avec un objectif et des limites à ne pas franchir pour les deux parties. Ne pas se forcer pour faire plaisir à son partenaire…
    Toute expérience est bonne à prendre qu’elle soit bonne ou mauvaise 😀

    En tout cas, très bon article, et comme mot de fin Why Not

    • Je comprends, ça fait toujours ça la première fois.

      Je pense qu’il faut se mettre d’accord avant, en effet. J’imagine mal la crise de jalousie du mec pendant que t’en suces un autre. ^^

    • Ben dit :

      Tout a fait d accord avec tes propos moi je fréquente ces clubs le samedi soir car c est seulement les couples ,et moi et ma chérie s envoyant en l air seulement tous les 2 , on matte les autres aussi lol qui font de l échangisme des trucs a plusieurs c est fun mais ça m botte pas du tout ,nous on partage pas . Et il est vrai que dans ces clubs personne ne te juge sur ta façon d être et ça c est classe .

  3. valaraukar28 dit :

    Il faut se mettre d’accord sur qui a le droit de quoi mais je pense qu’il faut que ça reste sur un pied d’égalité. C’est pas parce que le mec a autorisé les fellations que sa copine ait le droit d’en faire à tous ceux qui en veulent une… pendant que le mec ne peut que regarder.
    Il faut que le couple reste sur un pied d’égalité pour ne pas créer de tensions « malsaines » alors qu’ils sont d’abord venu là pour se détendre et découvrir

  4. Gentil Salaud dit :

    Je m’étais fait la reflexion aussi qu’il ne faut pas mourir idiot, et je me doutais carrément du côté désuet et 80% de mecs obsédés. Déjà ça me gonflait de voir les gens afficher une fausse pudeur en « pratiquant une fellation sur le membre de son partenaire dans un coin câlin » plutot que de « sucer son mec dans une pièce pour voyeurs ».

    Comme Princesse Salope n’est pas du tout ouverte, j’y ai jamais mis les pieds mais je constate que ma boule de cristal est toujours opérationnelle. Les blubs libertins, je trouve ça un peu pathétique (mecs seuls) et un peu has-been (Madame se prend Monsieur sur une VHS allemande, moyenne d’âge).

    Par contre tu me comfortes dans l’idée qu’il faut en ouvrir un réservé aux -40ans, 3 shooters compris dans l’entrée, 2 deplus gratos avec un pass Navigo. Ah oui, aussi on serait obligé de venir en couple. Question d’égalité.

  5. 4h18 dit :

    Bah voilà, tu refuses de poser nue pour un but artistique, et tu vas t’envoyer en l’air dans des lieux peu recommandable ! Han, mais c’est honteux, oui ma bonne dame honteux ! Et en plus, c’était nul, et ça, c’est le bon dieu des Artistes Geek qui t’as punis, crois moi ((:

  6. Yemmip dit :

    Dire que je pensais que les entrées étaient réservées aux personnes en couple…

    ça solutionnerait pas mal les différents problèmes soulignés…
    Mais c’est vrai que décrit comme ça, ça fait juste un peu glauque…

    • Il me semble qu’il y a des soirées spéciales couples. En même temps on avait pas été dans le but de participer à quoi que ce soit (oserais-je dire que j’y suis allée dans l’unique but de faire un billet sur MG? Nooon quand même, mais j’y pensais tout de même.)

      Je ne juge pas le lieu ni les gens, car certains doivent y trouver leur compte. Faut de tout.

    • Ben dit :

      C est réservé pour les couples seulement le samedi soir , c est une très bonne chose , oui !!!

  7. ElRom16 dit :

    Toi au moins tu est pas prude dis donc 😀

    De mon expérience, ce que je peux dire c’est qui a effectivement des soirées a thème ce qui emmène plus ou moins de jeunes, mais surtout pour en connaitre certaines sur Paris ça dépend de l’endroit, certaines on plus de vieux d’autres plus de jeunes …

    La grosse différence aussi c’est quand tu tombe dans un club ou y’a beaucoup de jeunes, a la différence des boites, c’est que les pervers et les salopes ce lâchent, alors la çs a ce transforme en partouze géante … skin partie pour être a la mode 😆 😆

    Après on aime ou aime pas, mais ce qui est sur c’est que faut pas avoir de limite sexuelle quand tu va dans ce genre d’endroit, et la majorité d’hommes c’est quasiment toujours ça … malheureusement 🙁

    • Très honnêtement, le petit recoin sombre sans mateur m’aurait bien été ^^

      Les skins parties c’est pas pour les ados ça? Enfin tout ce que j’en sais, je l’ai vu au zapping quand ils montraient un reportage de TF1.

      • ElRom16 dit :

        Oui mais dans ce genre de club, faut faire un maximum de perversités en tout genre 😉

        Je te parlais des skin parties car les clubs libertins, du moins certains, ça y ressemble un peu, tu as le sexe, tu as des mecs, des filles … et le mélange donne un résultat de skin partie c’est a dire de partouze générale 😆
        Sinon pour la skin partie, c’est a celui qui bourra le plus, et celui qui baisera le plus … sauf que quand tu bois beaucoup tu t’en souviens pas 😆
        Et c’est vrai que c’est pas beau a voir par contre 😕

        Mais sinon cherche sur internet, tu trouvera bien des clubs libertins ou il se passe quelque chose.

  8. Nathan dit :

    Peut-être qu’il faut aller jusqu’à Amsterdam pour tomber sur un truc potable…

  9. jjjjeeeeffff dit :

    Je confirme à peu près tout ce que tu as écrit : majorité de mecs, qui suivent les filles dès qu’elles semblent partir dans un coin « câlin », etc.
    J’ajoute quelques bémols quand même :
    Je suis allé dans des clubs où l’ambiance était géniale (festive, débridée mais surtout moins hypocrite qu’en boîte traditionnelle). Il ne se passait rien de plus qu’en boîte traditionnelle, mais aucune tension (jalousie, rejet, etc.)

  10. jaime pas trop beaucoup ca dit :

    Pour commencer et comme c’est mon premier post, félicitations pour ce blog. Je traine dessus depuis presque une heure et on prend plaisir à passer d’un billet à un autre.

    Et maintenant venant à ma réaction.
    Je suis déçu, oui déçu (et mon pseudo n’a rien à voir avec mon post, c’est juste qu’il me fait rire) que tu aies été déçue…
    Certainement le mauvais club.
    Cela fait quelques années (4-5ans) que ma copine et moi fréquentons de temps en temps ce genre d’endroits (et nous devons avoir a peu près le même ages) et j’ai toujours plaisir à y aller.
    Car comme tu le dis à un moment, ce n’est ni plus, ni moins qu’une boite « normale »… A la seule différence que les gens sont plus ouverts (d’esprit), qu’un gros lourd tout bourré ne viendra pas attraper une fille de force (ou pire), que quand on dit non, c’est non (et pas la peine de le dire méchamment ou en insistant), qu’une fille en jupe n’est pas considérée comme une pute (chose affligeante) et toutes les choses du genre qui font que même si on y baise pas souvent, voire presque jamais, quand on va en club, on passe une soirée 3 fois meilleure qu’en boite conventionnelle.

    Si jamais, un jour, l’envie te reprends, voici deux-trois petits conseils :
    – Choisissez un club où la soirée est réservée aux femmes seules et aux couples. Parce que oui, quand c’est ouvert aux hommes seuls, vous risquez de croiser ces hommes qui n’ont rien de libertin et qui sont juste des gros relous en manque, ce qui t’es apparemment arrivé…
    – Il y toujours la fameuse « soirée femme bi » qui a souvent tendance à attirer plus de jeunes et qui est interdite aux hommes seuls.
    – Ou alors peut-être les soirées débutants, mais il risque d’y avoir beaucoup de « coincés » et « l’ambiance  » ne sera peut-être pas là..

    A savoir aussi que dans ce milieu, les femmes sont reines (« ce que femme veut, femme a » est plus vrai que jamais ^^)
    Les hommes restent en majorité passifs, et c’est majoritairement les femmes qui font les approches / la séduction et tout ça, et donc ce sont elles qui mettent et qui créent l’ambiance.

    voilà, je vais arreter là avec mon gros paté, surtout que c’est pas bien de geeker au boulot, surtout pour faire des posts à caractère sexuel ou presque

    Je vous prie d’agréer et reste a votre entière disposition..
    ha non? c’est pas un courrière offciel !
    désolé

    ps: désolé, pas le temps de relire, je DOIS bosser -_-

    • Bienvenue sur MG alors et merci de ton retour 🙂

      J’ai passé pas mal de temps sur des forums et des blogs avant et après cette expérience, et je pense que oui, on est pas tombé à la bonne soirée. Ton témoignage rejoint ce que j’ai lu partout ailleurs. Peut-être ne devrait-on pas rester sur un « échec ».

      Oui il faut bosser un peu, c’est mal de geeker sur des blogs pendant ses heures de travail. (Comment ça c’est mal de consulter ses commentaires et de tweeter pendant ses heures de boulot? 😉 )

      • jaime pas trop beaucoup ca dit :

        Whoaaa la réponse rapide, juste le temps de rentrer .. a
        Au final, c’etait trop tard pour bosser, tant pis, je continuerai (a faire semblant) à bosser demain ! bref

        Non pas que je veuille te convertir – loin de moi cette idée (et c’est aussi la base de la « philosophie » libertine : ne jamais se forcer ou forcer), et ton billet est plutot clair sur tes intentions cette fois là – au fil des lectures tu semble une fille plutot ouverte, du moins dans la façon de parler, et il serait effectivement dommage de rester sur un « echec » comme tu dis… Car vous pourriez passer une bonne soirée sans avoir a vous soucier du regard et des préjugés des autres… Dans une soirée sympa (filles sur les comptoirs/cages, du monde qui danse, un equilibre H/F), tu pourrais par exemple danser sensuellement et chauffer M.Geekette sans avoir a craindre tout ce qui peut y avoir a craindre d’une boite normale. Si t’as un petit coté exhib à faire sortir (même qu’en dansant), c’est quand meme l’endroit ou tout est permis !
        ha aussi ! En théorie, il y a des pièces qui ferment dans les clubs, pour pouvoir laisser dehors les gens qui oseraient vous suivre ^^

        Allez, c’est pas tout ça, mais j’ai encore 4 pages à lire et je vais pas être à l’heure pour le raid. Et ça c’est moyen pour une grand GM comme moi :p

        ps : si jamais vous voulez re-sortir, tu peux me demander par mail un site (acces gratuit) avec un calendrier des clubs et des soirées, ça sera bien plus facile pour trouver (je ferai pas de pub pour un site qui n’est pas le mien).

  11. Fabien dit :

    Je vois que pour le montrage de seins en public tu as déjà pris de l’avance 😉

    Ça fait des années que je me dis qu’il faut que je teste le club échangiste histoire de voir comment c’est dedans (glauque ou pas glauque ?)

    Comme en plus je cherche des idées de business en ce moment, un bon portail avec des comparatifs (les bons endroits, les bonnes soirées, les arnaques, etc.) pourrait servir à pas mal de monde j’ai l’impression !

    Reste plus qu’à trouver une collaboratrice pour m’accompagner pour les tests. Des volontaires ? :-p

  12. TMC dit :

    Pour ma part j’ai testé les clubs d’échanges de jeux videos. en général tout le monde amène un DD externe et on peut s’échanger des jeux, codes, clés, et tout le tintoin.
    Il y a toujours des lourds qui arrivent avec les mains vides et qui veulent repartir avec du matos numérique, mais c’est partout pareil, et c’est bien normal de vouloir débuter.
    La morale, quand on aime les jeux videos, on ne compte pas, mais chacun doit garder ses préférences: jeux de bagnoles, stratégies en temps réelles, ou encore counter strike (en 3D pour les intimes) ^_^

  13. Calysto dit :

    « la serveuse du bar qui avait les seins nus sur le site web était habillée. Pas cool pour Mr. G. »

    J’ai pas le sentiment que y’a que Mr. G qui était déçu.

  14. Échec critique x) [Blog] De ma sortie en club libertin – http://t.co/tVMQUY1A via @Mlle_Geekette

  15. Mario dit :

    Sympa ce retour d’expérience. Il y en a un près de chez moi avec une entrée très mystérieuse et baroque. Un vrai club privé

  16. […] première fois club échangiste et première fois club libertin : ce billet sur cette sortie en club libertin m’a valu et me vaut encore tout un tas de requêtes plus ou moins louches, sur des pratiques […]

  17. […] après le lancement du blog, suivi du billet sur comment pourrir un mur Facebook, et ma sortie en club libertin, qui m’a rapporté pas mal de visites avec des mots clefs glauques (et qui m’en […]

  18. Noheew dit :

    J’ai une question est ce que vous avez vu des femmes seules durant vos soirées en club ? Je vous explique je veux y aller mon mari non mais ça lui pose pas de problème que je passe une soirée dans un club et à vrai dire seul ça me stress un peu

  19. Morgan dit :

    J’en apprends tous les jours en lisant ton blog, dis donc !! 🙂

    Dommage que j’ai pas lu ça avant, j’aurai pu te donner qq adresses..!! ^^

    Apparemment, tu a été dans un club « classique », qui fait surtout boîte de nuit « libéré », il y a des clubs +sympa avec piscine, hammam et sauna, jacuzzi… ca aide déjà à se mettre dans l’ambiance…!
    Et même si tu ne fais rien, au point tu passes un bon moment en profitant des installations… C’est déjà ca^^

    Ne restes pas sur une mauvaise impression… Y’a pas mal de club où on peut trouver des trentenaires et surtout qui ne font pas payer les couples ou très peu…!! (J’ai un peu halluciné sur le tarif…!)

    J’espère que tu y retournera et qu’on pourra lire le billet sur ton blog…! ^^

    À bientôt !

  20. RT @Mlle_Geekette: [C était mieux avant]: De ma sortie en club libertin http://t.co/6g30TibDaQ #Histoiresdefille

  21. Visio dit :

    Ah les soirées libertines et leurs lots d’imprévus 😉

Laisser un commentaire

- Je joue le jeu des commentaires en Do follow, mais SVP n'abusez pas des ancres optimisées et des commentaires bidons, ils ne seront pas validés


Get Adobe Flash player