ste catherine troll

Du conditionnement des petites filles au mariage

C’est dommage que j’aie déjà un article intitulé « Pression sociale et conditionnement » car ce titre aurait été parfait pour ce billet.

Aujourd’hui, c’est la Ste Catherine. On est donc censé fêter les filles célibataires (= non mariées) . Donc déjà, WTF? D’où on fête les femmes non mariées? Je ne suis pas mariée et je n’ai pas besoin d’attendre le 25 novembre pour que Mr G me fasse ma fête. Je sais, c’est facile, mais c’est drôle (je trouve). Bref, revenons à nos brebis.

Quand nous étions petites (mais c’est toujours d’actualité), on nous bassinait d’histoires de filles qui n’avaient rien d’autre à foutre que de rêver au prince charmant qui allait les sortir de leur misère solitude. La fille était forcément belle, parfois entourée, parfois non, mais quelle qu’était sa situation, son but dans la vie était de se marier. Quelle ambition. Mais ça, c’était hier, dans les contes.

En 2011, les femmes sont indépendantes. Techniquement, on pourrait très bien vivre sans hommes : on gagne notre vie, on a des amis pour sortir et s’épancher, on a des sextoys pour les soirées d’hiver, de printemps, d’automne et celles d’été.

Je constate cependant qu’autour de moi, la plupart des filles rêvent toujours de se marier. Elles attendent ça comme un passage obligé de leur vie. Encore récemment, j’avais dans le vague projet de me marier un jour, puis j’y ai vraiment bien réfléchi et j’ai décidé que finalement non. Après tout, à quoi ça sert techniquement? Je ne suis pas « femme de« , ne compte pas m’appeler Madame Geekette, veux rester libre de mes mouvements, ne m’imposer aucune contrainte. Je trouvais cette idée de mariage romantique, mais il aurait encore fallût que je la partage. J’ai toujours tenu un discours pour le coup paradoxal d’indépendance, alors vouloir attacher M. Geekette (non pas aux barreaux du lit) ce n’était pas très honnête de ma part.

st catherine fete femmes non mariees

Mais alors que je faisais état de mes pensées à @valaraukar28 lors d’une profonde et intense discussion sur Twitter, il m’a, à juste titre, fait remarquer que même si j’étais indépendante et responsable, je restais une princesse dans le sens où j’avais tout de même besoin de quelqu’un auprès de qui me sentir unique. D’où cette note, en fait. Et aussi que c’est la Ste Catherine et que OSEF en 2011.

ste catherine fete femmes celibataires

Je trouve que nous subissons un conditionnement dès la petite enfance qui fait qu’une fille devra se marier, faire plein de gamins, avoir un chien et un 4×4, une maison de campagne, ne plus travailler ou alors à mi-temps (et dans le meilleur des cas aux 4/5ème). (Le débat sur la mise entre parenthèse de la carrière des femmes fera l’objet d’une autre note, un jour peut-être). Je n’accuse pas nos parents qui ont subi la même chose et reproduisent naturellement. J’espère que je reproduirai pas ce schéma darwinien.

ste catherine fete celib

Je trouve aussi (je cherche beaucoup, alors je trouve forcément) que nous sommes dans une situation paradoxale : on clame une certaine liberté mais on veut toujours s’attacher. Un vieux reste d’années que l’on a même pas connues? Une époque transitoire?

NB: Je ne parle pas au nom de toutes les filles, bien entendu. J’en connais toujours qui n’attendent que de rentrer dans mon cliché de chien et de campagne et de se faire entretenir. Mais en savoir plus est compliqué, ces filles-là et moi ne vivons pas dans le même monde.

Spread the world !Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
MG, c'est la vie belle et rebelle !
Posts created 234

52 commentaires pour “Du conditionnement des petites filles au mariage

  1. 100 % dakodac ^^

    De la poupée en passant par la dinette jusqu’au Catherinettes, tout est fait pour préparer les miss à une vie de « Femme de ».

    P.S : Le dernier est trop fort ^^

    1. Complétement que l’on peut. Après, dans mon milieu professionnel (je vais parler de ce que je connais, le marketing, où il y a beaucoup de femmes, du moins dans ma boîte), le mercredi il n’y a pas grand monde au bureau et beaucoup s’arrêtent de bosser pour élever leurs gamins. Ce qui un choix qui se respecte et est peut-être plus adapté pour le bien-être des gosses, ceci-dit. C’est juste dommage de vivre au travers de quelqu’un, selon moi.

  2. 100% d’accord, vivent les femmes indépendantes!

    Je constate malheureusement que pas mal de femmes ( enfin trop à mon goût, forcément ) sont prêtes à rester avec un gros con pour « pas être toutes seules ». Je trouve ça triste pour elles et je pense qu’elles se dévalorisent elles mêmes.
    En plus c’est statistiquement déplorable pour les hommes qui ne sautent pas comme des vautours sur une femme qui vient de vivre une rupture, ça réduit mécaniquement la probabilité de rencontrer une femme célibataire. C’est donc une priorité absolue de santé publique !

    Encore une fois les parasites du marketing tournent comme à leur habitude le couteau dans la plaie, notamment les marchand de torche culs dit féminins. En même temps, faire de la merde c’est ce qu’ils font de mieux et ils excellent dans leur « art ».

    Si j’étais une femme, je forcerai les ingénues qui voudraient me faire défiler avec un chapeau ridicule sous prétexte de mon altération naturelle ( même pas compensée par la présence d’un représentant de la race supérieure, j’ai nommé le mâle dominant ) à se trimballer le reste du temps avec une laisse autour du cou en représailles.
    Non mais !

    « Je trouve aussi (je cherche beaucoup, alors je trouve forcément) que nous sommes dans une situation paradoxale : on clame une certaine liberté mais on veut toujours s’attacher. Un vieux reste d’années que l’on a même pas connues? Une époque transitoire? »

    En même temps la Liberté totale existe-t-elle et surtout, est elle compatible avec le bonheur?
    Vous avez 4 heures…

    Personnellement, je crains que la Liberté soit par définition la chose dont le prix à payer est le plus exorbitant qui soit mais c’est aussi celle dont le goût est le plus délicieux…

  3. En ces temps difficiles (crise, baisse de pouvoir d’achat, Justin Bieber, Lady Gaga), les moutons de Panurge moyens trouvent refuge dans des vieilles valeurs justement qui ont fait leurs preuves, des valeurs-refuge. Le pack mariage/gosses/monospace/pavillon de banlieue avec des nains de jardin/vacances à Palavas-les-Flots a encore de très beaux jours devant lui.
    Si l’on ajoute une pression de Disney et de ce genre de compagnies pour nous vendre des « ils se marièrent, eurent beaucoup d’enfants et vécurent heureux à changer des couches », oui, le mariage a encore beaucoup de beaux jours devant lui.
    Je conclurai sur cette phrase d’une connaissance d’une vingtaine d’année qui essayait de me convaincre de ma lose éternelle « moi, j’ai vingt ans, un mec, un appart’ et une voiture, j’ai tout réussi, toi, t’as juste des diplômes, plein de livres chiants, des guitares et un chat, t’es un loser ».

  4. Je pense qu’une de raisons pour lesquelles on se marie c’est de former un noyau solide pour avoir plus de chances de réussir à survivre avec succès quand on n’aura plus autant d’énergies qu’aujourd’hui.

    Une autre raison c’est pour procréer afin de laisser son héritage intellectuel à ses propres enfants pour qu’ils puissent continuer l’oeuvre d’amélioration du monde que les parents ont commence.

    C’est clair que si l’on veut pas améliorer le monde, et si l’on veut pas laisser des traces sur cette terre c’est très bien rester tous/toutes seul/seules et se dédier a son avenir d’indépendance jusq’à la mort.

    Mais c’est aussi clair qu’un jour on ne sera plus capables de supporter la fatigue et le stress comme l’on est capable de le faire aujourd’hui (malgré ce qu’il dit la pharmaceutique, la nature est encore en train de gagner du coté vieillesse). Donc plus on a des personne a coté prêtes à nous supporter, mieux c’est.

    P.S.: C’est un discours qui vaut pour les hommes et pour les femmes.

  5. le mariage n’est pas requis quand on est jeunes, beaux, CSP++, avec autant de partenaires sexuels ou festuels qu’on le veut bien pour sortir ou plus si affinités le samedi soir, qu’on vit chacun chez soi, dans son loft, et qu’on prend le jet privé quand on veut pour aller faire un tour à « ibiza » ou « miami ».
    dans ce cas on peut vivre une belle romance, et eventuellement se retrouver « 3 nuits par semaines » en prenant un discret vélo de compétition pour parcourir les rues de paris, bobs que nous sommes, écolos, etc.

    cela dit personnellement le jour où une jolie femme entretiendra une discrète campagne à mes oreilles pour acquérir un chien, un chat, un 4×4 et une maison confortable à palavas les flots, il est possible que j’ai une discrète envie de lui passer la bague au doigt, et la désigner comme « princesse dominante » de mon harem. perso. ^^

  6. hummmmm ..
    honte sur toi geekette !!

    le 25 novembre c’etait avant tout : la journée mondiale du jeu vidéo !

    ceci étant dit,
    le mariage, j’ai jamais bien compris l’interêt du bordel. comme si le mariage pouvait servir à 1) consolider un couple 2) montrer que l’on s’aime 3) avoir des enfants.. le mariage à autant de valeur à mes yeux qu’un programme électoral pour les présidentielles. c’est beau, c’est bien écrit, ça te donne l’impression que ça à du poids. Mais au final, c’est du flan !
    Après il reste la question de la « dépendance » ou de « l’indépendance »… biologiquement, notre instinct nous incite à procréer, pour la survie de l’espèce. Et pour cela il faut être en couple. de là à ce que le couple soit obligé de durer, c’est une histoire et ce n’est pas indispensable, c’est notre « morale » qui veut ça.
    Par contre, quand on est bien avec quelqu’un, pourquoi s’en priver. Et je ne trouve pas que ce soit incompatible avec le concept d’indépendance. Le jour ou ma copine m’empechera de faire ce que j’ai envie, sous couvert que ça lui convient pas. Elle sera bonne pour aller voir ailleurs si ça lui convient mieux !

    et hop j’ai pas fini mais il est l’heure du partir du boulot, désolé, bisous bye bye @ plusme et que la Force soit avec toi !

  7.  » on clame une certaine liberté mais on veut toujours s’attacher »

    Ca c’est l’addiction à l’Amour, pas forcément au Mariage 🙂
    Une fois qu’on a été amoureux, on a envie de le redevenir parce qu’il n’y a pas grand chose de plus euphorisant (ou de plus déprimant parfois ça dépend !).

    Personnellement se marie qui veut, moi je n’en vois pas l’intérêt.
    Une chose me tarabuste malgré tout : le mariage étant la seule occasion qui fait déplacer la foule contre vents et marées, comment obliger tous mes amis et ma famille à venir à une fête au cours de laquelle je ne me marierai pas ??

  8. Merde je suis mariée et j’ai un chien ! Mais j’ai pas de gamin, pas de 4×4, et pas de maison de campagne, ouf ça compense !

    Ces fêtes à la con avaient un sens autrefois (comme tu le sous-entends bien), aujourd’hui c’est différent c’est du marketing pour faire plein de sousous.

    Je connais des nanas qui ont pris des crédits pour ce marier, ça me dépasse ! Elles ont payé (entre autre) la peau des fesses pour une robe de mariée [la robe de princesse] tout ça pour qu’elle finisse dans un placard, n’importe quoi !

    1. Je ne généralise jamais et ne mets jamais tous les gens dans un sac! 🙂 (je croyais que tu avais un gamin!)

      je ne dis pas que je n’ai jamais bavé devant les robes de mariées à 2 000€, mais c’est juste un pur fantasme, car mettre tout ce fric pour une robe que tu ne porteras que quelques heures dans ta vie, wow!! Tout comme la cérémonie!

  9. Le mariage : Ne s’use que si l’on s’en sert.

    Les enfants : c’est usant, c’est exaspérant, c’est rassurant, c’est stressant, c’est craquant. Et parfois ça donne un sens à la vie, pour ceux qui en ont besoin. Oui oui.

    Le chien ? Le 4×4 ?… OSEF ! (oui, je maîtrise maintenant cet acronyme. C’est ma fierté)

    1. Je comprends. Tu pourras le caser au repas de Noël en famille. Je l’ai fait récemment, tout le monde te regarde bizarrement. Quel plaisir de sentir un public suspendu à tes lèvres pour entendre la signification de ce mot, et de le dire d’un air un peu blasé.
      ^^

  10. c’est joli de faire la rebelle mais à l’automne de ta vie quand tu seras vielle et fripée, allongée sur ton lit seule dans ta maison et que tu devras faire le bilan de ta vie, tu penseras et tu comprendras
    c’est marrant cette génération d’ado de 30 ans continuent à croire que leurs parents et grand parents n’étaient que de pauvres cons

    1. Tu sais Kévin, tu n’as probablement pas saisi sur quel créneau je me suis placée, alors je vais te l’expliquer : j’ai choisi de faire dans l’humour à l’extrême. Probablement tu comprends pas le second degré, mais peut-être est-ce parce qu’il est déjà trop tard pour toi de faire le bilan.

      Mais je ne suis pas convaincue que de faire des gamins uniquement pour ne pas être seule dans 40 ans soit une bonne solution.

      1. Mdr… Laissez donc ce pauvre Kévin, c’est déjà pas facile d’avoir un prénom de star (j’pensais voir ce prénom qu’à la télé dis donc) 😉

        Je dois avouer que lire des commentaires comme celui de Kévin me fait toujours rire tellement j’y sens de la rancoeur… Ah moins que ce soit de l’incompréhension de la vie.

        Et puis l’Automne n’est rien d’autre que « le printemps de l’Hiver » (merci Henri de toulouse Lautrec pour cette jolie citation) donc aussi vieille et fripée seras tu, au moins auras tu vécu ce que tu souhaitais et non ce que les autres voulaient que tu vives (à la différence de certains… Pauvre petits gnous !!!).
        Comme disait si bien Horace, « Carpe Diem, quam minimum credula postero », vis le temps présent, profites donc de ses fruits sans en abuser et cela même si demain est incertain 🙂

      2. vieille est frippée ?
        mais elle peut pas vieillir notre mademoizelle (note perso : tiens j’avais pas fait gaffe que sur tes articles/ commentaires t’avais pas le « e »). Les geeks ça carbure au numérique et les jpeg ça bouge pas dans le temps ! au pire, elle se fera un coup toshop pour gommer ce qui ne va pas

          1. bah ça collera mieux oui..
            après t’es pas obligée, et de toute façon tu fais ce que tu veux, c’est ton blog après tout.
            moi je donnais juste mon humble avis.

          2. t’as quand même le temps que mademoizellegeekette expire, il doit bien reste quelques mois voire quelques mois et 1 an si t’as pris 2ans à la base…
            tu peux avoir les 2 noms en même temps pendant un temps.

          3. heu non l’inverse…
            enfin, ça dépend lequel tu voudrais jeter a terme. mais si tu veux jeter l’actuel, c’est l’inverse de ce qu’est-ce que tu viens de dire.
            et j’ai pas dit de le lacher, j’ai dit que tu pouvais en avoir 2 en meme temps au meme endroit…

        1. toi aussi fait pas la maline, parce que je suis sûr qu’on peut arriver très vite a s’entendre avec Misanthrope7 pour venir te mettre une fessé à 2 !
          tu vas voir si ça va fighter !

          1. d’abord « hoo ouii » puis « haha vous me trouverez pas » !

            Mouais…
            dommage, parce que j’avais que 300bornes pour venir t’apprendre ce qu’il peut en couter de vouloir monter 2 hommes l’un contre l’autre.. Solidarité masculine tu connaissais pas hein ? :p
            tu t’es vite dégonflée ! tu m’as déçu batman !

            pas grave, misanthrope on fait quoi ? on essaie de la trouver quand meme ou on la laisse s’en tirer pour cette fois ?

        1. MOI ?!? je suis pas ouvert !!!
          t’as oublié mon tout premier commentaire sur ton blog…
          Tsss tssss

          non mais c’est juste que :
          – qu’il a trop de poils au chichi le monsieur là… il est pas dans l’ère du temps..
          – et puis je ne suis pas un garçon facile..
          – et puis aussi je suis open mais c’est vrai que j’ai des limites, surtout avec les monsieurs tout nus

          comme qui dirait : j’aime pas trop beaucoup ça les monsieurs tout nu trop près de moi

  11. Bha au final si tu vis avec ton mec depuis longtemps, comme ça à l’air d’être le cas, c’est comme si vous etiez marrié, y’a pas beaucoup de différence..

    A part, que le mariage, ça fait quand même des souvenirs en plus, le jour J, la préparation, le voyage de noce.. Tout ça c’est en plus d’une relation normale, tout benef pour le couple 😉 Et oui si on le fait de manière romantique si on en a envie, cela peut être très romantique aussi.

    Ensuite, le mariage, sur le plan juridique, ça apporte vraiment un plus au couple… Si vous avez des choses en comun, des enfants, une maison, de l »argent, un compte comun, etc, c’est une protection pour tous les deux si jamais l’un se barre, ou malheuresement, s’il arrive un accident à un membre du couple. C’est plus protecteur, mais ça c’est pas du tout romantique.

    Et puis tu sais, ça pourras t’arriver aussi 😀

    A+

    Noémie de Icelanded

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut