Sportive je suis devenue

Jadis, j’étais un peu sportive. Mais c’était autrefois, avant que j’aie des mecs et commence mes études.

Puis, pendant en gros 10 ans, j’ai rien foutu. Mes amies étant comme moi, nous nous sommes complu dans le doux exercice du levage de verre à l’apéro, et à la randonnée en centre commercial, en escarpins de 12.

Parfois, on s’est eue motivée. Je me souviens d’une fois où nous voulions faire le tour d’un parc en jogging. Ledit tour ne fait que 3,5 km, mais nous nous étions arrêtées 4 fois pour papoter et avions fini à la buvette.

Une autre fois, un pote m’avait amenée avec lui à sa salle de sport, et j’avais eu mal partout pendant des jours.

Autre anecdote, un ex m’avait emmenée faire du vélo un dimanche. Il a reçu le statut d’ex peu de temps après, peut-être le mardi, le mercredi tout au plus.

J’avais fait une tentative il y a trois ans qui avait avorté parce que j’avais perdu mes baskets, et une autre il y a deux ans au ski, journée pendant laquelle je m’étais démonté le dos.

escarpins-baskets

Bref, j’ai rien foutu pendant dix ans.

Jusqu’à ce que, en vacances il y a quelques mois de cela, mon mec et moi décidions de faire une randonnée pour aller voir une cascade.

Alors que lui, qui s’est toujours aménagé une heure de sport par semaine, avançait pas trop mal, il n’en était PAS DU TOUT de même pour moi. J’ai craché mes poumons tout au long de cette foutue montée.

Des personnes âgées m’ont doublée. Mais genre allégrement.

J’ai été vexée, profondément.

A notre retour, je me suis inscrite illico à un cours de fitness, trouvé sur Fitness France. J’en ai bavé les premiers cours. Mais vraiment. J’avais mal partout, j’étais à la ramasse à chaque exercice. Puis, après quelques semaines, ça a mieux été.

Entre temps, nous avons déménagé, et avons désormais un parc pas trop loin de chez nous. Me suis dit que me mettre à courir ne serait pas une mauvaise chose.

Avant, mon mec me disait « tu verras, tu y prends vite goût, à un moment ton corps réclame l’effort, blablabla ». Un collègue m’a tenu des propos similaires.

Faut bien admettre qu’ils n’avaient pas tort.

Même si je ne suis pas (encore) une marathonienne. Et que l’autre jour, alors que j’étais sur mon dernier tour de parc, bien fatiguée, une nana, qui m’a doublée en mode sprint -dans son premier tour, trop facile-, m’a démoralisée. Et que parfois, mon appli GPS/compteur de calories et de distance m’engueule parce que je ne cours pas assez régulièrement. Mais parfois elle me félicite.

Pour maintenir ma motivation, et avoir un objectif concret, je me suis inscrite à une course de 10 km prochainement. Pour l’instant, j’en fais 7 en forçant un peu.

Et maintenant que je l’ai écrit ici, je ne peux plus trop revenir en arrière (enfin si, je peux supprimer le billet, mais Google n’oublie rien).

Huit mois après m’être lancée, même si parfois je me fais violence pour sortir de chez moi -et qu’il arrive que la flemme prenne le dessus, je suis tout de même assez fière de moi, parce qu’il y a un an, je n’aurais pas cru être capable de tout ça.

Spread the world !Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Google+
Google+
Share on Facebook
Facebook
Taggé comme:

À propos de l'auteur

J'ai créé ce blog en mars 2011. Il parlait alors de geekeries en tout genre. Ma vie a pas mal évolué, ce blog avec. Aujourd'hui, il est à mon image : la vie belle et rebelle.

26 Comments

  1. RT @Mlle_Geekette: [Blog] Sportive je suis devenue – http://t.co/1Tjh16cgn0

  2. Morgan dit :

    Tu sais que je me dis la même chose depuis des années…
    Il faudrait peut-être que je m’y mette aussi…

    Par contre. J’ai déjà entendu ça aussi, que le corps « réclamait » l’effort…
    C’est vrai ?
    Genre tu te sens encroûtée si tu bouges pas ?
    Ça fait quoi exactement ?

    • Pour être — un peu — concerné, oui, le corps « réclame » l’effort.
      Comment ça se traduit ?
      Dans mon cas… un petit 20°C, un temps dégagé, on voit passer un coureur et là on sent l’envie grimper. On enfile les baskets, et c’est parti.

      Pas d’encroûtement ni rien, c’est psychologique, il FAUT y aller.

  3. bibousiq dit :

    Bon courage !
    Je suis également en train de m’y remettre depuis peu donc je connais cette souffrance. Mais vu que c’est pour se sentir mieux après…je persévère !

  4. Crearine dit :

    Bravo, belle avancée! Bon courage pour tes 10km.
    Moi je suis passée de 8h de sport par semaine etant ado à 2 maintenant mais bon… Quand j’aurai plus de temps j’en referai un peu! Par contre pas le jogging, j’ai horreur de courir sans « but ». Par contre la zumba j’adore!!

    A+
    Karine

  5. Watchinofoye dit :

    Mais va à la piscine ! 😀

  6. Mademoiselle dit :

    Le tout c’est de trouver ton souffle, une fois que tu l’as rien ne t’arrêtera plus, crois moi ! 🙂

  7. Maël dit :

    Comme quoi, tout est possible 😉

  8. openClaude dit :

    Ah les douces joies du sport! Effectivement, la reprise est très difficile quand ça fait 10 ans qu’on a rien fait au niveau sportif… Ton article me donne envie de m’y remettre, même si cela ne fait que quelques mois que j’ai arrêt …
    Je pense que mon corps m’en demande et que ton article me motive!
    Merci à toi, et bon courage!

  9. Sans RunKeeper je suis perdu.
    Après avoir changé de téléphone, je ne courais plus. Pas d’envie, démotivation, etc.
    Là j’ai racheté un brassard qui convient à mon Moto X, et j’ai repris. Playlist dans les oreilles, RunKeeper lancé, et voilà.

    En fait, je crois que sans calcul de distance, de rythme, etc. j’ai l’impression de courir « pour rien » et du coup je mets le sport au placard.
    Le Quantified Self ça a du bon, mangez-en !

    Bon courage ma Geekette !

  10. Rabbiatou dit :

    Bon courage à toi, moi aussi ça fait à peine deux mois que je me suis mise à courir et j’avoue que c’est très difficile. Surtout au moment ou il faut se lever pour partir je me dis « ma grande si tu saute un journée ça fera pas de mal » et parfois ça marche. Mais je sais que avec beaucoup de détermination ça va aller.

  11. Cristophe dit :

    Je me permets de corriger l’une de tes phrases :
    « Mais c’était autrefois, avant que j’aie des études et commence mes mecs. »

  12. Cristophe dit :

    Du temps où j’étais coureur à pied dans un club (mi-sportif mi-loisir), j’ai vu des personnes qui au début couraient à grand-peine 800m, et encore parce qu’on les ralentissait sinon elles auraient fait beaucoup moins (généralement on a tendance à courir trop vite au début (trop vite par rapport à ses capacités)), puis tout simplement avec un entraînement régulier (au minimum deux fois par semaine) elles sont arrivées à courir avec nous le tour en campagne d’une bonne heure. Je me rappelle d’une en particulier avec un énorme surpoids, très courageuse, qui est devenue semi-marathonienne.

  13. Location de maison dit :

    Ton article me rappel quelqu’un… Moi ^^ ! J’avoue que depuis des années, je trouve tout un tas d’excuses pour reculer mes séances de sport… parfois c’est le travail…souvent c’est le temps qui est bien pourri cette année ! Enfin au printemps, je me suis dit, comme d’habitude, que cette fois ci j’allais me remettre au sport pour perdre les kg superflus pris pendant l’hiver, mais j’avoue qu’encore une fois j’ai manqué à mon devoir. Je pense réellement qu’il faut avoir une motivation pour s’y remettre sérieusement et pour l’instant je ne l’ai pas encore trouvée ! Mais promis, dès que j’ai fini mon projet je m’y mets ^^ En tous cas je te souhaite bonne chance pour ta course de 10 km 

  14. hypnose Douarnenez dit :

    Oui, le corps « réclame » l’effort…
    C’est vrai , quand il prend ses bonnes habitude, mais c’est pas une drogue dure car il n’y a pas de « souffrance ».

  15. jean-marc dit :

    bonjour les filles, je me suis dit depuis des années qu »il fallait que je fasse du sport et je reportai toujours au lendemain et un jour je me suis mariè, ma femme faisant du sport, je m’y suis mis (apparemment c’était le déclic) et je peux vous dire que je ne regrette pas de l’avoir fait, car on se sent mieux, plus de médocs que de la santé. ça fait 3 ans que je fais du sport maintenant et je vois la différence et si je peux en influencer quelques unes.
    Maintenant je crée mon blog de fitness pour donner des conseils aux autres et continuer à apprendre en faisant aussi du sport à la maison.
    A bientôt

  16. agnes dit :

    personnellement, je faisais du sport régulièrement avant ma grossesse, et puis petit à petit j’ ai plus rien fait, en gros ça fait 5 mois que j’ ai pas bougé mes petites fesses ( j’ ai de la chance parce que même après ma grossesse elles ont tenu le choc ), demain je m’y remet, et j’ ai les larmes de joies rien qu’ à y penser.

    oui, moi je pense qu’ une foi qu’ on a gouté au sport, on aime l’ effet que ça fait

  17. Mialana dit :

    Hello. Je te dis bravo ! C’est un bel effort et je ne peux qu’admirer ta détermination. Pour ma part, je n’en suis pas encore là, je fais des débuts timides dans les parcs. Toutefois, je dois vraiment faire beaucoup d’efforts pour y revenir le lendemain. Ciao !

Leave A Reply