grumpy-cat

Breaking news : c’est la nouvelle année

Comme tous les ans à la même période, c’est la nouvelle année.

Depuis le 31 décembre à 14h, je reçois des messages de bons vœux.

Ouais, parce que j’ai des potes en Australie et pour eux c’était minuit à quatorze heures.

J’ai aussi reçu plein de messages de gens auxquels je tiens pour lesquels minuit était à minuit, ou un peu après. Il n’y a que mon con de frère qui m’a oubliée, il doit être trop occupé à rembourser les dettes que sa femme contracte jour après jour.

Je concède que c’est une vanne gratuite et non constructive.

Ce réveillon m’a aussi fait me souvenir que mon accident de fourchette à fondue remonte à deux ans en arrière et que ma cicatrice s’estompe enfin.

Je remarque qu’avec les années, et sûrement à force de remarques, je reçois de moins en moins de messages froids et impersonnels, issus d’un « envoyer à tous mes contacts ».

Ces vannes-là auront au moins eu le mérite de l’être, constructives.

Bon, j’ai tout de même reçu, à 0h20, de l’un de mes contacts professionnel que je croise deux fois l’an et qui n’a pas répondu mon dernier mail du mois de novembre dans lequel je lui demandais un truc, un « Bonne année à toi et à tous tes proches ». Je nous ignorais proches à ce point-là, mais passons. Je saurai le lui rappeler lorsque je relancerai pour qu’il me signe un nouveau contrat, pour la peine.

Faith palm

J’ai aussi reçu de la part tous e-marchands, et autres sites de bons plans shopping tels que Promo Déclic, auprès desquels je suis cliente une newsletter me souhaitant la bonne année, comme s’ils en avaient quelque chose à foutre, et une autre pour mon anniversaire, comme s’ils en avaient quelque chose à foutre. Comme ça m’énerve de donner toutes mes infos personnelles, de ma date de naissance à mon numéro de sécurité sociale, en passant par mon numéro de télédéclarante au fisc dès qu’il me prend l’envie d’acheter une paire d’escarpins, et Dieu sait que cette envie-là me prend souvent, je donne des fausses infos -quand cela n’impacte pas ma commande. Cela étant, toutes ces offres et bons d’achat sont une bonne chose, juste avant les soldes. J’ai besoin de nouveaux escarpins.

Au fait, BA.

Spread the world !Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook

17 commentaires pour “Breaking news : c’est la nouvelle année

  1. Eh oui, toujours pareil, les vœux qui viennent de toutes parts : à tel point qu’il me paraît invraisemblable qu’une chaîne de télé nous souhaite une « bonne année ». Sérieusement, quel intérêt ?

    Bref, on va en manger jusqu’à février.

  2. J’aime bien ces vœux abrégés en BA, une convenance dont on se débarrasse au pluss vite. Mais d’abord j’avais compris Bonne Action et j’attendais une suite, le récit de la bonne action. d:-)

    Je ne conclue pas par BS mais par : bonne soirée !

  3. Bonne et heureuse Année 2015.
    Que ce que tu souhaite se réalise et ce que tu ne souhaite pas cesse d’exister 😉

    Voilà, tu a aussi eu mes bons vœux ;-*

Répondre à Sébastien Natroll Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut