Mes compagnons des chaudes nuits d’été

Ce que j’aime en été, ce sont les longues soirées où je glandouille tranquillement sur une terrasse, dans un parc, ou sur mon balcon, un verre à la main (mais pas forcément), avec quelqu’un que j’aime bien (mais même seule), à regarder la nuit tomber. J’ai l’impression que le temps m’appartient, que j’ai l’éternité devant moi.

Je ne sais pas ce que j’ai en ce moment, j’ai des envolées lyriques.

L’autre soir, quand c’était encore l’été et non pas mi-novembre un 21 juillet (ça fait deux jours qu’il pleut et qu’il fait 15°C. De rien pour le point météo.), alors que je rêvassais à sur ce que je pourrais faire de ma vie, comme tout quitter pour la vivre, par exemple, j’ai entendu un bruit caractéristique, familier et désagréable : ZzzzZZZzzzzZZZzzzzz.

Attention : pas ZZZZzzzzZZZZzzzzzzZZZ genre c’est mon mec qui ronfle, non ! ZzzzzZZZZzzzzzzZZZzzzz : le moustique qui vient m’emmerder alors que j’étais peinarde.

Vas-y, et ma quiétude, putain !

J’allume la petite ampoule de mon petit balcon à la recherche de ce trouble-fête. Forcément, je ne le trouve pas et en allumant, j’attire ses potes.

Des amis m’ont rejoint peu après ce soir-là, et m’ont trouvé toute gesticulante, à crier au loup moustique. Eux se marraient : ils savent que je suis leur anti-moustique naturel. Sais pas pourquoi ils m’aiment bien ainsi (les moustiques j’veux dire, car les potes, je me doute : je fais des blagues, j’ai toujours à boire et je fais des gâteaux).

Du coup, mon syndrome de la Tourette qui apparaît à la vue de tout ce qui pique ou rampe s’est déclenché (souvenez-vous de ma phobie des araignées). Mon obsession de les écraser aussi. Oui, je deviens un peu plus violente. Mais c’est une question de vie ou de mort. Ma vie. Leur mort.

Je n’avais sous la main que mon Note, et mon verre de Porto.

Naaaaan. Faut pas déconner. Je ne suis pas prête à tous les sacrifices.

Et j’ai beau avoir un code promo SFR chez CupoNation, je ne vais pas faire comme lui (#TrollDay cette vidéo quand même) :

Parce que ces bestioles sont sournoises, se planquent dans un coin de meuble pour te traquer, tournent vers ton oreille quand tu dors, attendent que tu éteignes ta lampe pour te bondir, oui, bondir, dessus. Plus agressives qu’un vendeur de canapés dès lors que tu mets un pied sur son parking.

Voilà, c’était le coup de gueule de l’été, sur ces putains d’insectes (le lyrisme, ça va cinq minutes).

Spread the world !Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Google+
Google+
Share on Facebook
Facebook
Taggé comme:

À propos de l'auteur

J'ai créé ce blog en mars 2011. Il parlait alors de geekeries en tout genre. Ma vie a pas mal évolué, ce blog avec. Aujourd'hui, il est à mon image : la vie belle et rebelle.

24 Comments

  1. Justain dit :

    cette semaine c’est le retour du mois de novembre en juillet, donc tu devrais être tranquille coté moustique x) …

  2. KaRimelo dit :

    Tu dégage tout simplement trop de co2 et ironie du sort tu ne peux rien changer à ça…
    Couvre toi de choses lumineuses ou cache toi sous une moustiquaire… ah non si… dors avec quelqu’un qui dégage plus de co2 que toi 😉

    C’était la minute culturelle et bon courage :p

  3. Idem. On a fait trois soirées de suite chez moi ce WE. Mais je n’en parlerai pas sur le blog, parce que… parce que ! :o)
    Mais toutes ces soirées qui se sont passées chez moi (évidemment, j’ai beau être misanthrope/asocial, j’invite tous les collègues et comme je suis l’un des seuls à avoir un appart propre et parfaitement rangé… ^^)

    Chaque nuit a commencé par une chasse à l’insecte. La porte-fenêtre est restée ouverte pour la musique et les allées et venues des collègues qui allaient se servir en bières ont été une aubaine pour ces indésirables (les bestioles, pas les collègues hein ! :D)

  4. Watchinofoye dit :

    De mon côté c’est ma copine qui se fout de ma gueule en me prenant pour sa moustiquaire.

    Si je déteste toujours autant les moustiques, je me suis calmé pour ce qui est des araignées. Car bien que moches, elles sont utiles. Tandis qu’un moustique c’est un foutu troll.
    http://www.troll-face.fr/wp-content/uploads/2013/07/ragecomic2-600×473.png
    Araignée > Moustique (elles bouffent ces saloperies).

    En gros, les araignées sont les bienvenues chez moi tant qu’elles ne m’approchent pas et qu’elles se rendent utiles. Du moins en attendant que j’entame une culture de plantes carnivores 😀

  5. Amandine@Location économique dit :

    Difficile d’éradiquer ces petites bêtes, entre avoir chaud ou avoir des tas de boutons partout j’opte pour la première solution. Cependant, je pense que dans le commerce il existe un panel de solutions pour éviter ces désagréments. Il existe bien sur les crèmes mais j’avoue que je suis plus intéressé par les moustiquaires qui s’adaptent aux dimensions des fenêtres ainsi plus de problèmes d’insectes volants chez soi !

  6. Garde d'animaux dit :

    L’été et les moustiques sont très lié, il faut toujours un mal pour un bien! Personnellement, les moustiques sont insupportable il faut l’avouer, mais ils ne vont pas me gâcher mon été (très humide tout de même) longtemps: coup de spray anti-moustique et c’est réglé!

  7. unpeubeaucoup dit :

    Bonjour,
    En amoureux des solutions naturelles voici mes trucs à base de plantes pour chasser ces bestioles :
    Mettre du basilic en pot à proximité, ou bien des géraniums. Un bouquet de menthe peut aussi faire l’affaire…

    Passez un bel été !

  8. Merci dit :

    Si un jour tu trouves une solution, n’hésite pas à écrire un article. Parce que la, 5 novembre, j’ai encore des boutons partout..

    • J’étais partie quelques jours dans l’été dans une zone infestée, je m’étais tartinée de répulsif. Ça marche, mais tu pues et pour la peau c’est pas terrible.
      Je suis plus adepte des huiles essentielles (géranium et citronnelle), ça marche plus ou moins, c’est selon, mais c’est naturel.

  9. agnes dit :

    Les moutisques peinent à faire ZZZZzzzzzZZZZ quand ils sont biens souls de ton sang. Après quoi ils deviennent des petites boules noires qui déambulent autant que possible mais elles sont plus lentes et plus visibles, plus faciles à tuer xD
    donc l’ astuce serait d’ attendre que le moustique nous bouffe , et ensuite de le lui faire regretter sans rater notre coup

Leave A Reply