Chère moi du futur, 4 ans et demi après

​En juillet 2013, soit il y a un siècle, je publiai ici un article sous forme de lettre à mon moi du futur. J’avais oublié ce billet jusqu’à ce matin, quand j’ai lu un article sur rue89 de fin 2016 qui parlait des YouTubeurs qui font une chaîne où ils parlent à leur eux du futur. J’étais en avance sur le mouvement à ce moment, mais ça, c’était avant.

Bref, j’ai fouiné les archives du blog, ai retrouvé mon billet et j’ai souri.
Parce qu’en quatre ans et demi, il s’est passé un millier de trucs dans ma vie, et pour le coup, j’ai vraiment avancé.

J’écrivais alors à la moi à 45 ans. A bientôt 34, je peux déjà regarder un peu en arrière.

Il y a quatre ans et demi, je travaillais dans le marketing, j’avais une activité free-lance à côté, j’étais en couple avec mon mec, Monsieur Geekette, depuis 9 ans, nous étions sur le point d’acheter un appartement, avec une chambre de plus pour en faire un bureau selon moi, une chambre d’enfant selon lui.

Je n’étais pas malheureuse, loin de là. Il s’était installé une routine qui ne tournait pas si mal. Je sortais pas mal, j’enchaînais les apéros et les restos, les soirées au théâtre, je voyageais régulièrement.

avion relation à distance

​​Mais ce sentiment d’étouffement se mettait peu à peu en place. Entre mon emploi dans une entreprise pour laquelle le code du travail servait à caler les portes l’été pour faire courant d’air, et mon mec avec lequel la divergence concernant notre avenir grandissait de jour en jour, mes envies d’ailleurs bridées par ce job où l’on me demandait de survendre des produits, où mon chef, un ancien graphiste qui faisait trois fautes par phrase mais qui se permettait de juger mes textes dans lesquels il se permettait d’ajouter ses fautes car il savait mieux que moi, j’ai fini par craquer et quitter job, mec et appart’.

Soit, la meilleure décision de ma vie.

MG presidentielle

Ainsi, la moi d’il y a quatre ans et demi serait fière d’avoir avancé, d’avoir trouvé un job épanouissant à l’étranger -ce fameux job que je ne cherchais pas à l’époque, sûrement de peur de le trouver-, d’avoir fait de belles rencontres, d’avoir mené à bien des projets artistiques, d’en avoir plusieurs autres en cours, d’avoir eu le courage de s’être séparé d’une relation qui n’était plus épanouissante et d’avoir rencontré Pénélaud.

J’ai perdu ma grand-mère l’année dernière. J’ai regretté de ne pas avoir passé plus de temps auprès d’elle. Il y a eu une naissance, un nouveau neveu. Je me suis rapprochée de mon frère, et même de ma belle-sœur. Ca, ce n’est pas quelque chose que j’aurais envisagé il y a quatre ans et demi ^^ on a même parlé sextoy connecté, sexshop et vibromasseur connecté Rave... Nous sommes même devenues complices :p mais je continue à faire mon asociale lors des repas de famille. Évolution oui, métamorphose non.

Par contre, la moi d’il y a quatre ans et demi serait dépitée de voir que le code du travail a été massacré à coups de machette par Valls et Macron, que la loi pour le renseignement bride encore plus le net, que la politique est de plus de plus une mascarade et un jeu de chaises musicales, que le racisme grimpe.

Bref, dans dix ans je publierai une note ici sur « 10 ans après, réponse à mon moi du futur », racontant que mon activité professionnelle est entre temps devenue pérenne, que Pénélaud est toujours dans ma vie, que je défonce mon temps au 10k, que nous habitons désormais dans une région que nous adorons à quelques 3 500 km de notre chez nous actuel, que la France est désormais une vraie démocratie. Ah, et d’ici là, le blog aura un design tout neuf, pas juste un changement de bannière pour faire illusion.

Spread the world !Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Google+
Google+
Share on Facebook
Facebook
Taggé comme:

À propos de l'auteur

J'ai créé ce blog en mars 2011. Il parlait alors de geekeries en tout genre. Ma vie a pas mal évolué, ce blog avec. Aujourd'hui, il est à mon image : la vie belle et rebelle.

8 Comments

  1. lamarie84 dit :

    C’est chouette de lire que tu as évolué et que tu es heureuse et épanouie 🙂
    Et je me rends compte qu’on a le même âge 😀

    Je n’avais pas fait de lettre à mon futur moi et si c’était le cas je n’y aurai pas cru tellement j’étais au fond du trou avec une épée de Damoclès au dessus de la tête et qu’aujourd’hui même si tout n est pas parfait j’ai évolué ^^
    (par contre au niveau politique malheureusement je dois être voyante car il s’est passé tout ce que j avais dit à des proches et je suis hyper pessimiste pour l avenir…mais gardons espoir quand même ;))
    J espère que ton toi du futur sera encore mieux que ce que tu imagines 😉

  2. 1671137 dit :

    Ta belle-sœur et toi avez de la complicité autour des jouets sexuels mais échangez-vous aussi sur les fringues, le maquillage ou autre ? Mais déjà sur ce que tu dis c’est bien, ça émeut, ça fait vibrer le cœur…

    Il existe un site pour s’écrire dans le futur :
    https://www.futureme.org/

    Le 29 février 2020, Pénélaud dira en accueillant ta belle-sœur : « Donne moi ton manteau… Oh mais tu as le même pull avec soutien-gorge intégré vibrant que madame Geekette… »

    • (J’avais répondu aux commentaires de ce billet, j’en suis sûre, ils ont disparu ! Le site a subi quelques aléas techniques récemment)

      J’avais testé un site pour s’écrire dans le futur il y a quelques années et les messages que je m’étais envoyés en futur proche ne sont jamais arrivés. Présage ? ^^

  3. voyance dit :

    bravo , ton blog est sympa , j’aime bien l’idée de predire ton futur ! qu’en est t’il a ce jour ?

  4. Isa dit :

    Je prends déjà rendez-vous pour lire où tu en seras dans 4 ans, dans 10 ans ^^
    Et en te lisant aujourd’hui, je me dirais que ça pourrait être pas mal de faire cet exercice (et en écrivant je repense à cette scène dans HIMYM où Marshal fait ça aussi). Personnellement si je reprends mes rêves d’il y a 10 ans, je suis aujourd’hui loin des objectifs. Mais pour autant je suis loin d’être malheureuse !

Leave A Reply