apprendre twitter

Stupeur et tremblements

L’autre soir j’errais sur le web comme d’hab, et d’un coup mon Galaxy Note que je n’avais pas encore alors iPhone se met à vibrer. Oh, un mail. Tiens, ma mère. Objet : Twitter.

icone ios mailVous savez parfois, le temps se fige, vous avez un flash et voyez votre vie / les conséquences à venir de la connerie que vous étiez sur le point de faire /d’une connerie que vous avez faite / autre (rayez les mentions inutiles) défiler dans votre tête.

Je me suis souvenue que lors du repas de Noël familial, j’avais fait l’apologie de Twitter en disant que ça permettait d’être au courant de tout en temps réel, en prenant pour exemple la tuerie d’Oslo en juillet 2011, que nous avions appris, nous gens du Net, avant les média. J’avais aussi dit qu’on pouvait échanger sur tout, et qu’il y avait des gens vraiment sympas, que j’en avais rencontré quelques uns, et blablabla.

Et ça donc, ma mère, elle l’a bien retenu.
D’où son mail.

Elle me demandait, le plus naturellement du monde, de lui apprendre Twitter. Oui, z’avez bien lu, DE LUI APPRENDRE TWITTER.

Il y a deux-trois choses que vous devez savoir pour comprendre la suite. Autant je raconte mes conneries sur le web, j’en rigole, je suis décomplexée et je suis bavarde IRL, autant avec ma mère, je suis plus fermée. Elle a toujours cherché à savoir des trucs, et cette inquisition m’énervait, donc je ne lui disais rien, alors elle cherchait plus, ce qui faisait que je me renfermais toujours plus et ainsi de suite.

Elle s’est mise sur Facebook il y a quelques années quand mon frère et ma belle-sœur ont eu leur fille. Ils balançaient des photos et rentraient dans le cliché des gens insupportables, mais ça plaisait à ma mère qui pouvait ainsi avoir plein de photos du bébé. C’est ainsi que je suis devenue amie avec ma mère sur Facebook, et que j’ai appris à faire une liste de contacts pour restreindre les accès des « amis ».

Alors que j’ai à moitié quitté Facebook, et que Twitter est devenu mon espace de liberté puisque ni mes amis, ni ma famille, ni mon mec n’y sont, voilà que je vois ce bastion menacé. Que se passera-t-il ensuite? Elle viendra sur GTalk? M’enverra des messages sur What’s app? Putain ça me fait flipper.

Où est le gouffre générationnel, la fracture numérique dont on parle tant?

Quid du jour où ma mère aura un blog? Non mais vous imaginez MamanGeekette venir me faire la morale ici?

Quoi je m’emballe? Quoi? Qu’est-ce t’as? Je flippe, je vous dis.

Alors forcément, devant ce coup d’angoisse où j’imaginais déjà ma mère me mentionner le matin « Coucou MG, ne parle pas aux inconnus et fais attention si tu vois des gens qui te suivent », je l’ai tweeté, vous pensez bien. Après un brainstorming tardif avec quelques twittos, nous en sommes arrivés à la conclusion que j’allais lui dire que Twitter était payant. Une bonne idée que je me suis empressée de lui envoyer.

Elle m’a répondu que j’avais « bien du fric à foutre en l’air ».

Spread the world !Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
MG, c'est la vie belle et rebelle !
Posts created 234

29 commentaires pour “Stupeur et tremblements

  1. J’aime pas trop la rapidite dont fait de plus en plus preuve le monde. Deja j’avais decroche de la tele, alors Twitter.
    Enfin bon pk pas, le jour ou j’aurais un smartphone et pas la peur que mon identite du net ne soit decouverte fortuitement par PS. Excellent l’idee du payant. Ma mere c’est pire, elle me demande pas, elle se debrouille toute seule.

  2. Sociopathe ^^

    Enfin bon, je te comprends tout à fait. J’ai horreur que les gens qui m’ont torché le derrière mette un peu trop le nez dans ma vie sous ce prétexte. Famille envahissante…

  3. Moi sur facebook, trois quart de ma famille m’a demandé et j’ai toujours refusé, précisant que c’était ma vie privée. Ma soeur a crée deux comptes, un pour la famille, un pour les amis. Je leur ai parlé de mon blog car je ne dis pas vraiment grand chose de personnel (sauf que le deuxième billet où j’ai parlé de façon pas très sympa de ma belle-mère mais le temps qu’elle lise les autres billets et elle se lassera vite, je suis sauvé!^^ Ma mère a aussi une grande tendance à fouiller dans ma vie en ouvrant pendant toutes mes années de fac quasi systématiquement mon relevé de comptes et en ouvrant certaines de mes lettres. Les seules où elle me demandait si elle pouvait ouvrir étaient ceux de la fac… ouais ouais tu peux ouvrir… tssss… les mères sont un peu envahissantes! Réfugions nous au Gouffre de Helm!!! XD

    1. OMG l’ouverture de courrier ça craint! Moi c’était le téléphone, on a longtemps eu un fixe avec un fil car comme ça elle venait s’asseoir l’air de rien et écoutait. Le jour où j’ai eu mon 1er portable, ça l’a fait chier. (mais j’avais eu l’argument que j’étais joignable à tout moment. Ou presque, dans les faits ^^).

  4. Autant whatsapp c’est pas trop grave autant twitter, oui c’est sûr, il faut qu’elle évite. Ou alors tu crées un compte bidon et tu lui dis qu’elle peut te suivre mais tu ne lis jamais ce compte même si elle t’écrit et si elle te le fait remarquer, tu lui rétorques que tu bosses et que du coup, tu n’as plus le temps de vérifier ton compte. Ainsi, un jour, dépitée, elle abandonnera complètement car elle n’y trouvera pas d’intérêt 😀

  5. Ah le cruel dilemme entre vie publique et vie privée 🙂
    Personnellement, je suis « présent » sur FB, mais j’y passe très très rarement, et je ne suis pas sur Twitter.
    C’est un choix que j’ai fait aussi parce que j’ai toujours plus ou moins cloisonné mes cercles de relations.
    A propos de relation, c’est finalement Google+ que j’ai trouvé le plus efficace sur ce critère là.
    Mais Twitter n’a pas une option où on peut filtrer ses followers? Tu peux toujours refuser que ta mère te follow si ça te dérange, non?

  6. Perso j’ai ma grand-mère sur FB! Ça en jette hein!!!
    Quand je vois les difficultés qu’elle a sur FB alors sur Twitter je n’imagine même pas! J’espère qu’un jour je ne recevrai pas un mail du même type que le tiens!

  7. il ne reste plus qu’à espérer qu’elle ne balance pas « je voulais aller sur twitter et tu te rends compte que c’est payant » pendant une pause café.
    et qu’on lui réponde : mais ou t’as vu cette connerie, c’est complètement gratuit !

  8. Wow! Vous avez des parents bien avancés! Les miens ne savent toujours pas utiliser un lecteur DVD! Ils ne comprennent même pas la différence entre leur navigateur internet et leur email… C’est la misère! Alors FB et Twitter…

Répondre à Arle Uein Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut