choisir sa famille

De la joie des repas de famille

Je n’ai jamais caché mon désamour pour les repas de famille, ni à la mienne, qui me fout la paix sur le sujet, ni à celle de mon copain, qui tient malgré tout à ma présence chaque année au traditionnel repas de Noël. J’ai réussi à ne pas voir la mienne -cela étant, je ne vois plus mon ex-frère depuis qu’il m’a dit mi-août alors qu’on venait de se prendre la tête et alors que j’appelais pour discuter “Je conduis, je te rappelle plus tard”. Comme il n’a toujours pas rappelé, j’en déduis qu’il roule toujours.

Comedie-Sociale

Ce n’était pourtant pas faute d’avoir essayé d’échapper à ce déjeuner : j’ai milité dès la fin novembre pour l’esquiver, je me suis engueulée une soirée entière avec mon copain pour ne pas avoir à supporter tout ça, mais il a tellement insisté que j’ai capitulé.

Lui ayant souhaité arriver tôt pour parler avec ses cousins qu’il voit une fois l’an, et moi préférant dormir une heure de plus, nous avons fait deux voitures.

Il s’est avéré que c’était une mauvaise idée puisque ça m’a empêché de boire. En plus, ce n’est pas écologique.

L’une des cousines étant enceinte de 9 mois et s’étant plaint sur Facebook qu’elle en avait marre de se trouver grosse, et comme elle a toujours été assez hautaine envers moi, je me suis ramenée avec des talons de 11 cm et une jupe sexy, juste pour pavaner. J’ai aussi chauffé mon mec, ça a fait coup double.

Je devais être au repas pour midi. A midi moins dix, je partais de chez moi, à 50 km de la maison familiale. Entre les bouchons sur l’autoroute et Waze qui m’a perdue dans la campagne, je suis arrivée à 13h30.

J’espérais ainsi passer directement au repas. Mais non, on a pris l’apéro jusqu’à 15h. Même si je faisais attention à l’alcool, étant à jeun, les deux flûtes de champagne m’ont rendue gaie.

J’ai cependant fait l’asociale tout le repas. Après tout, mon mec avait insisté pour que je sois présente, pas pour que je sois aimable.

J’ai commencé par râler que mes escarpins étaient plein de terre parce que j’avais dû descendre de la voiture pour appeler quand j’étais perdue, vu que je ne captais aucun signal. J’ai ensuite live-tweeté le repas, et rigolé seule dans mon coin avec les twittos, pour mieux faire la gueule IRL.

L’une des cousines ayant récemment eu un bébé, celui-ci a été au centre de toutes les attentions. Parfait, ça me laissait l’opportunité de rêvasser et geeker dans mon coin. Sauf que, la nana de l’un des cousins a tenu à prendre tout le monde en photo avec le môme. Lorsque est venu mon tour, j’ai poliment décliné par un “non merci”. Ils ont tous insisté, j’ai redit “non merci” plus sèchement, et on m’a collé le chiard dans les bras, qui avait l’air aussi ravi que je l’étais à passer ainsi de bras en bras. L’autre a donc pris sa photo, et m’a dit d’un air narquois : “Oh, tu as l’air crispé.” Ben oui, je ne voulais ni porter l’enfant, ni être sur ta putain de photo.

En plus, la mère de mon copain a donné des conseils non-stop à la cousine sur la façon d’élever son petit ; elle a supporté en silence. Si elle me fait le coup un jour, je hurle après le premier quart d’heure.

Je suis comportée en connasse de base, mais OSEF. J’avais été limpide dès le départ.

Nous sommes partis à 18h, j’ai filé acheter une salade pour accompagner la fondue prévue avec nos potes le soir, je suis revenue avec des escarpins rouges magnifiques. Et une salade.

Et j’en ai raconté une à mon mec, qui en a marre de voir s’amonceler les boîtes de chaussures, quand il m’a demandé pourquoi j’avais mis tant de temps à acheter une batavia.

Au fait, BA.

Spread the world !Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook

33 commentaires pour “De la joie des repas de famille

  1. Grandiose, ma Geekette, grandiose ! 🙂
    Ah, je retrouve cette acrimonie, cette misanthropie, ce ton acerbe qui me manquaient tant !

    Je compatis à ta souffrance moi qui déteste tout autant que toi ces conventions sociales absurdes !
    (Devoir porter un bébé pour une photo… L’inanité dans son plus bel exemple. J’ai HORREUR de ça !)

    (Mais quelle joie de retrouver la Geekette asociale que j’aime !)

  2. Je pensais, cette année, pouvoir échapper à cette coutume ridicule qui consiste à manger avec d’autres homo sapiens qui sont liés génétiquement sous prétexte que nous sommes de la famille.

    Il est évident que d’être de la même famille n’est pas un argument nécessaire et suffisant pour avoir à supporter les discussions racistes d’une grand mère qui aurait déjà dû passer l’arme à gauche depuis longtemps, du cousin arriviste à tendance FN, et des « C’est l’heure d’aller à la messe de minuit ».

    Mais avec ma famille proche (parents, soeurs) on supporte ce moment difficile, malgré le fait que l’angoisse de Noël arrive dès la mi octobre.

  3. c’est moi, ou c’est du recyclage de l’année dernière ? Oo
    (pour compenser ton côté peu écologique IRL tu as décidé de recycler tous tes anciens posts ? :p )

    Pour autant, je comprends que tu ne sois pas enjouée lorsqu’on te force à faire quelque chose. normal nan ?

  4. Ah les fêtes et les mômes…

    Le dernier je l’ai esquivé en étant planqué au petit coin pour cause de (vraie) courante, et j’ai fait le (vrai-faux) malade, du coup ils ont même mis une DMZ 🙂

    Bref, la famille, c’est le mal : j’ai vu ma belle famille en novembre pour un Noël anticipé, et la mienne… Euh… Quand je n’appelle pas ils n’appellent pas alors je considère qu’ils s’en fichent.

    Rémy C

  5. Ah 🙂 la famille </3 !

    Premièrement j'adore ton billet. Tu le sais. Car je te comprends avant toute chose. C'est l'amour fou entre moi & ma belle, nos familles et belles familles.

    Ensuite je vois que ton frère ne t'a toujours pas appelé, il doit être loin là LOL ^^

    Les discutions pour aller chez la belle famille j'ai eu ma dooooose en 2013. Truc de fou, quasiment tout les week-ends ! Genre (et sans mentir) au moins les 3 dimanche chaque mois.

    Alors des fois c'est "neutre" mais comme tu le sais, mes beaux parents m'adoooooore..

    Donc moi suis toujours sur PvsZ / PvsZ2 ou Twitter (un peu comme toi hein).
    Mais bon, depuis Octobre j'ai dis plus jamais.
    Ils m'appelleront correctement ou rien.

    2014 sera l'année sans belle famille pour moi. C'est ma résolution LOL

    Tu dis t'être comportée en conasse, je ne suis pas d'accord. Certes tu aurais pu être genre "plus gentille" mais la ils t'auraient dit alors "tu joue la comédie". Faut pas. Tu reste toi meme.

    Encore une fois, merci pour ce billet, j'ai hate de lire ton prochain 😉

    Pour finir, ma partie préférée de l'article :

    ""J’ai commencé par râler que mes escarpins étaient plein de terre parce que j’avais dû descendre de la voiture pour appeler quand j’étais perdue, vu que je ne captais aucun signal.""

    #TrollDay 🙂

    Ps : Je t'adore !

  6. Bonne année Geekette !

    J’espère retrouver le temps des #lunchfriday !

    J’ai beaucoup aimé ce billet très amoral, plein de mauvaise foi…

    Une petite pensée pour Mr Geekette quand même (solidarité masculine oblige)…

  7. Ben à partir de maintenant ton mec à du comprendre qu’il ferait mieux d’y aller seul.
    L’année prochaine, c’est parti pour que j’aille dans ma famille seul (ma femme ne veut plus y aller).

    Allez bonne année :-*

    1. Ahah ! C’est quoi ta technique ? Moi je les planque dans un placard, je les mets pour aller au boulot ou sortir, puis un jour je les mets avec lui. Il me dit « elles sont nouvelles ? », je dis « ben non », et je ne mens même pas.

      1. Je les planque aussi dans le placard à chaussures dès que je rentre, pour ne pas lui montrer que j’ai un nouveau paquet. L’avantage avec le mien c’est qu’il ne remarque pas tout de suite que j’ai quelque chose de nouveau, ce qui fait que quand il s’en rend compte, pas mal de temps s’est écoulé 🙂

  8. Sincèrement, moi au contraire j’aime beaucoup le repas de famille à noel, je ne sais pas pourquoi, mais j’ai un amour inexplicable pour ce moment, il se peut que j’ai de bons souvenirs , un truc psyco , celui de cette année a très bien passé coool comme les vieux années !

  9. Ohhh que j’aime ton acide et cynique plume lorsque tu nous parle des tourments des relations sociales obligées avec des individus pour lesquels nous n’avons aucune affinités électives.

    Malgré cela mon passage préféré est celui où tu rapproches l’écologie et l’alcoolisme assassinés en même temps par le dédoublement du moyen de transport: je me suis pissé dans le slip !!

  10. Hilarant ton récit!
    Surtout le final ou tu reviens avec une salade et ……des escarpins rouges 🙂
    J’en connais une qui me fait le coup régulièrement et qui est persuadée que je ne remarque rien, je joue le jeu et ça m’amuse comme un petit fou!
    Je crois même qu’elle est capable de traduire le mot chaussures en au moins une cinquantaine de langues et dialecte…! 🙂

  11. Pareil, j’esquive toujours ma famille, mais la Belle-F, impossible. La tradition de Noel et tout ca. Pourtant, ils sont tous adorables, juste c’est pas mon truc. En plus il faisait 22degres (soit 15 de moins que chez moi).

    Au moment ou je m’eclipse parce que la conversation qui consiste a savoir si les pires sont les arabes ou les chinois, ca m’interesse pas, je me prends un petit « ah ca y est tu fais ton asocial? ». Depuis plusieurs annes j’utilise sans moderation le « non je me mets dans le lit par ce que j’ai froid » (copyright).

    Quand j’ai annonce que l’annee prochaine je ne rentrerai surement pas en France pour Noel, stupefaction. Trop souvent les gens ils en ont rien a foutre de tes preferences. Et ils te foutent un chiard dans les bras pour faire une photo. Complot.

      1. Je sais que c’est la super-honte pour un mec qui se pretend geek, mais depuis la fermeture de GReader, j’ai rien retrouve qui fonctionne sous IE8 (donc au boulot). Du coup j’ai perdu le fil, c’est le cas de le dire.
        Mais je vais me resaisir. (peut-etre)

  12. Je comprends tellement ! J’en suis même arrivé à être en froid avec mon frère parce qu’il ne comprenait pas que je puisse ne pas apprécier que ses deux enfants (18mois et 3mois à l’époque) passent la moitié de la soirée à pleurer et crier…

    Du coup maintenant dès que je peux je fuis et j’esquive ! Reste que la solution des anniversaires à trouver et ça ira mieux 🙂

  13. Ola. J’aime bien ton blog et tes sujets me font toujours marrer, car ils me rappellent mes propres expériences. 🙂 En tout cas, les repas de famille, très peu pour moi également. Sur ce point, je te comprends parfaitement. Bonne journée

Répondre à Rakabulle Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut